Kusturica chez les Soviets

Avis sur Anthracite

Avatar Laetitia Kermel
Critique publiée par le

"La beauté c'est toujours triste... elle remue sous le nombril, elle prend au ventre. C'est bien trop profond pour être joyeux." Traversé de moments de grâce, ce road movie surréaliste au cœur d'une Ukraine en déroute mêle la poésie au drame en faisant de la légèreté le révélateur de l'absurde.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 110 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Laetitia Kermel Anthracite