Couverture Au régal des vermines

Critiques de Au régal des vermines

Livre de (1985)

Apostrophes

Le premier passage de Marc-Édouard Nabe à la télévision, lors de la parution de ce premier livre, permet de saisir le ton du personnage. À vingt-six ans tout juste, Nabe débarque chez Pivot pour heurter ses conceptions absolutistes à la médiocrité de toute la culture molle qui l'entoure, les petits écrivains prétentieux, médiocres et satisfaits, qui l'écœurent, l'ennuient, le navrent. Très vite... Lire l'avis à propos de Au régal des vermines

48 16
Avatar ɾuǝq
8
ɾuǝq ·

Le cas Nabe

Je me lance dans cette critique, et je ne sais toujours pas quelle note je vais mettre à ce bouquin. Un style tout en salissures, la “gerbe d’or” d’un mec qui pourrit tout ce qu’il touche, ou bien qui le sublime. Un déversoir de haine et de passion, une philosophie de la négation et du renversement. Sa plume, c’est du Bloy digeste. Contrairement à Bloy, on n'est pas obligé de sortir... Lire la critique de Au régal des vermines

15 8
Avatar -Alive-
8
-Alive- ·

Viande crue

Un bifteck de Littérature, saignante, nerveuse. Un paquet de chairs chaudes agitées, le dernier mot d'une tête tranchée, le rot d'un corps fraichement passé. Bienvenue Au Régal des Vermines, entrée plat fromage et dessert, tu ressortiras repu. Qu'éloges. Rien d'autre. Pamphlet d'Amour au vitriol, Nabe crève de trop aimer, c'est obvious ! Nabe s'acharne, griffe, cogne avec une invraisemblable... Lire l'avis à propos de Au régal des vermines

7
Avatar Latrouille
9
Latrouille ·

Le grand Nabe

Le premier roman de cet écrivain hors du commun. Il s'en dégage une grande maturité pour cet écrivain de 25 ans à l'époque. Nabe vomit sur tout, les cathos, les juifs, les écrivains, ses parents, sa femme. Tout le monde en prend pour son grade. Le politiquement correct n'existe pas. Et tant mieux. Un futur Céline, donc. Il a depuis, bien fait ses preuves et reste à ce jour l'écrivain le plus... Lire l'avis à propos de Au régal des vermines

5
Avatar Metamec
9
Metamec ·

Critique de Au régal des vermines par Yvan Lafuente

Un livre coup de poing d'un jeune auteur qui crache sa haine et ses coups de cœur sans retenue mais avec style. Et quel style que celui de Marc Edourd Nabe . On peu avoir de nombreuse divergence sur le fond mais la forme est magnifique . Lire l'avis à propos de Au régal des vermines

Avatar Yvan Lafuente
8
Yvan Lafuente ·

Critique de Au régal des vermines par xophe

J'avais déjà vu ce gars de loin en loin à différentes émissions de télé dans lesquelles il semblait effrayer la bourgeoise et dans d'autres où on le qualifiait de grand écrivain. Alors forcément, ça m'a donné envie de le lire. Au final ça m'a fait penser à du rap hardcore, genre Necro: beaucoup d'egotrip, beaucoup de saloperies et beaucoup de talent. D'ailleurs cette analogie vaut aussi pour... Lire la critique de Au régal des vermines

2
Avatar xophe
7
xophe ·

Critique de Au régal des vermines par AlexandreArnold

Abandonné de guerre lasse à la quatre-vingt seizième page. Un écrivain haineux, qui s'en prend à l'humanité entière, bien bien, très bien...au secours, mais pitié, je ne mérite pas un livre aussi indigeste et illisible. Lire la critique de Au régal des vermines

2
Avatar AlexandreArnold
2
AlexandreArnold ·