Couverture Aurélien

Critiques de Aurélien

Livre de (1944)

  • 1
  • 2

Je demeurai longtemps errant dans Cesaree

Sur le decor parisien d'apres la Grande guerre , ou Tout-Paris s'efforce de rattraper le temps perdu dans le bouillonnement febril d'une vie, d'un renouveau qui s'ouvre devant les yeux ebahis et eblouis de tous , tous courent a des jouissances que leur pourvoie cette nouvelle vie avec ses nouvelles formes artistiques et litteraires dans lesquelles nait ou surgit l'amour... Lire la critique de Aurélien

18 6
Avatar Blanchefleur234
9
Blanchefleur234 ·

Les amoureux sont seuls au monde...

Dans mes bonnes résolutions de l'été, j'ai celle de lire enfin tous les livres dont on m'a un jour parlé comme rappelant ma propre existence, curiosité égocentrique qui ne peut me laisser froid. Aurélien, donc, que j'avais un jour essayé pour quelques pages, avant de le repousser vexé d'être comparé à ce mollasson du premier chapitre qui ne sait pas de lui même s'il doit se laisser pousser la... Lire la critique de Aurélien

76 94
Avatar Torpenn
9
Torpenn ·

Cinq bonnes raisons de lire Aurélien

- Des fois, c'est pas si mal de s'appeler Bérénice ou Aurélien ; - Pour l'incipit : "La première fois qu'Aurélien vit Bérénice, il la trouva franchement laide. Elle lui déplut, enfin."... Ne désespérez pas, un homme qui vous trouve, a priori, aussi désirable qu'un mérou, peut réviser son jugement vous concernant ; - Après Aurélien, vous aurez peut-être envie de vous taper l'autre Bérénice,... Lire l'avis à propos de Aurélien

24 6
Avatar palouka
10
palouka ·

Le goût de l’absolu

Qui a le goût de l’absolu renonce par là même à tout bonheur. Avec Aurélien, Aragon imagine une romance qui se déroule au cours des années 1920. Lors de cette période d'entre deux guerres, Paris s'anime au rythme des artistes et des soirées mondaines, des clubs de nuit et des ballades en bord de Seine. Le récit exhale un parfum... Lire la critique de Aurélien

6
Avatar Adagio
10
Adagio ·

"La première fois qu'Aurélien vit Bérénice, il la trouva franchement laide." !!!

Début des années 20, Paris, Aurélien est un de ces millions de jeunes gens revenus de l'Horreur. La fortune familiale lui permet de vivre confortablement comme rentier, et il noie le vide de son existence dans des aventures sans lendemain et dans les mondanités. Vie désabusée et sans but qui aurait pu rester morne pendant encore longtemps, si Bérénice, jeune... Lire la critique de Aurélien

13 3
Avatar Plume231
9
Plume231 ·

Critique de Aurélien par Venantius

Aurélien est probablement l'un des romans d'amour les plus connus, ne serait-ce que pour son extraordinaire première page, qui n'a pas volé sa réputation — Aragon y saisit, avec un talent consommé, la cristallisation instantanée du sentiment pour une femme qui était un instant avant une inconnue, ce pour une futilité, peut-être pour un vers de Racine (“Je demeurai longtemps errant dans... Lire la critique de Aurélien

8 1
Avatar Venantius
8
Venantius ·

Qu'est-ce qu'on attend pour être heureux ?

Les amants de l'absolu ne rejettent ce qui est que par une croyance éperdue en ce qui n'est peut-être pas. Aurélien est une œuvre magistrale, profonde et troublante. D'ailleurs, elle aurait pu s'appeler Bérénice. Non, non... car celle-ci de Bérénice est ailleurs, elle est l'ailleurs. Cette Bérénice est l'absence et l'absolu en même temps. Cette... Lire la critique de Aurélien

21 10
Avatar WeSTiiX
10
WeSTiiX ·

« Je ne me marierai pas parce que je suis amoureux »

Portrait d'une jeunesse qui tente de retrouver une vie normale après l'horreur de la guerre. Les survivants se sentent parfois coupables d'avoir survécu, ne parviennent pas toujours à se remettre aussi bien qu'ils en donnent l'impression. Certains n'ont connu, de leur vie d'adulte, que les tranchées. Aurélien a au moins la chance de ne manquer de rien, de n'avoir pas besoin de... Lire la critique de Aurélien

10
Avatar Noménale
9
Noménale ·

Aurélien Drieu-La-Rochelle par Pierre Aragon.

Ah, ce livre, ce livre. Comment réussir à la détacher du Gilles de Drieu, influencé que nous sommes par cette superbe préface et par cet Aurélien qui prétend avoir pour second prénom Roger, alors qu'on a tous deviné, c'est Gilles ! Gilles, encore, parce qu'il a les mêmes épaules, la même insouciance qui tant soulève les femmes et leur fait à la bouche un deuxième coeur, muet celui-là. Voilà... Lire la critique de Aurélien

8
Avatar boudii
9
boudii ·

Critique de Aurélien par Sedgewick

Dans Aurélien, Aragon nous conte l'histoire d'amour peut-être la plus émouvante que j'ai jamais lu. Dans un contexte de guerre, Aurélien se prend de passion pour une femme, Bérénice, inaccessible, mais qui hante ses pensées et qui les hantera toute sa vie. C'est incroyablement beau, fluide par le style, et rarement pesant tout au long de ces 700 pages. Aragon peint également le tableau de la... Lire l'avis à propos de Aurélien

4
Avatar Sedgewick
9
Sedgewick ·
  • 1
  • 2