👉 On vous partage notre 1er bilan de la nouvelle version de SensCritique.
Continuez à suivre l'avancée du site sur journal de bord.

Aurélien est probablement l'un des romans d'amour les plus connus, ne serait-ce que pour son extraordinaire première page, qui n'a pas volé sa réputation — Aragon y saisit, avec un talent consommé, la cristallisation instantanée du sentiment pour une femme qui était un instant avant une inconnue, ce pour une futilité, peut-être pour un vers de Racine (“Je demeurai longtemps errant dans Césarée”). S'il n'est jamais facile de se retrouver inscrit dans un panthéon littéraire pour une première page (le risque est là de décourager les lecteurs d'aller plus loin), la suite relève le gant : les mondanités parisiennes d'une bande de riches oisifs et le gâchis d'un amour sont tressées sans effort (apparent) par Aragon. Mes sentiments sont peut-être un brin plus ambivalents pour ce qui est du chapitre de conclusion — réaliste pour ce qui est du devenir d'Aurélien, peut-être a-t-on plus de mal à croire en la métamorphose politique de Bérénice.

Une citation (c'est vraiment pour ne pas citer l'incipit) : « Et ils ne dirent plus rien que des choses banales, comme le feu, merveilleuses comme le feu. Le mystère du feu les rapprochait. […] Dans le sortilège des flammes, qu’on pourrait sans fin regarder, qui s’évanouissent pour reprendre, dansent, se creusent, bleuissent, se détachent du bois, retombent sur lui et le lèchent à la façon des langues de la Pentecôte, dans le sortilège des flammes, ils retrouvèrent les chemins profonds de leurs pensées séparées, les carrefours brûlants de ces chemins. »

Venantius
9
Écrit par

Cet utilisateur l'a également ajouté à ses listes Lu en 2015 et Les 10 livres de 100 écrivains francophones (Télérama, 2009)

il y a 7 ans

9 j'aime

1 commentaire

Aurélien
palouka
10
Aurélien

Cinq bonnes raisons de lire Aurélien

- Des fois, c'est pas si mal de s'appeler Bérénice ou Aurélien ; - Pour l'incipit : "La première fois qu'Aurélien vit Bérénice, il la trouva franchement laide. Elle lui déplut, enfin."... Ne...

Lire la critique

il y a 11 ans

26 j'aime

6

Aurélien
WeSTiiX
10
Aurélien

Qu'est-ce qu'on attend pour être heureux ?

Les amants de l'absolu ne rejettent ce qui est que par une croyance éperdue en ce qui n'est peut-être pas. Aurélien est une œuvre magistrale, profonde et troublante. D'ailleurs, elle aurait pu...

Lire la critique

il y a 5 ans

24 j'aime

10

Aurélien
Plume231
9
Aurélien

"La première fois qu'Aurélien vit Bérénice, il la trouva franchement laide." !!!

Début des années 20, Paris, Aurélien est un de ces millions de jeunes gens revenus de l'Horreur. La fortune familiale lui permet de vivre confortablement comme rentier, et il noie le vide de son...

Lire la critique

il y a 5 ans

15 j'aime

3

Middlemarch
Venantius
8
Middlemarch

Cinq mariages et un enterrement

Middlemarch est à la fois intimidant par son volume, et étonnamment simple malgré lui. Son millier de pages n’est pas prétexte à la multiplication des personnages — bien que le dramatis personae de...

Lire la critique

il y a 2 ans

8 j'aime

3

Diadorim
Venantius
10
Diadorim

Marcel Proust rencontre Sergio Leone

Diadorim est l'unique roman de l'auteur brésilien João Guimarães Rosa. Son titre portugais, Grande Sertão: Veredas, a la caractéristique de contenir deux mots intraduisibles sur trois — le sertão,...

Lire la critique

il y a 4 ans

7 j'aime

4

L'Étrange Défaite
Venantius
10

Critique de L'Étrange Défaite par Venantius

L'Étrange Défaite est devenu un passage obligé des manuels d'histoire sur la Seconde Guerre mondiale. Le parcours de son auteur est une recommandation en soi — historien remarquable (ses percées dans...

Lire la critique

il y a 6 ans

7 j'aime