👉 17 juin : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

ce livre est admirable et méritait bien sûr le prix Goncourt. Pourquoi, parce qu'il réussit à dire l'indicible avec pudeur et beauté. 1869, Darfour, Bakhita est enlevée à 5 ans par 2 hommes voulant se faire de l'argent. Elle sera vendu 5 fois, violée bien sûr, esclave, bien sûr, un jouet que l'on ne regarde pas, elle n'existe pas, si, quand on a envie de la faire souffrir car pour son plus grand malheur, Bakhita est belle. Et c'est un tour de force de décrire la moitié de ce livre sur cette révolte puis abnégation et cette petite lueur d'espoir qu'elle gardera toujours. Cet espoir fait que ce livre n'est jamais insoutenable, loin de là. et puis sur l'autre moitié, Bakhita change, va apprendre la bonté, l'amour des autres et pouvoir enfin elle aussi donner. C'est vraiment magnifique d'humanité, même si c'est aussi terriblement inhumain et c'est ce mélange qui rend ce livre inoubliable.

NathalieN
10
Écrit par

il y a 4 ans

4 j'aime

Bakhita
NATHAVH
10
Bakhita

De l'esclavage à la sainteté

Véronique Olmi nous conte l'histoire bouleversante de Bakhita. Une femme au destin incroyable. Née en 1869, elle a 7 ans lorsqu'elle est razziée dans son village natal du Soudan. Elle est enlevée...

Lire la critique

il y a 4 ans

4 j'aime

2

Bakhita
François_CONSTANT
9
Bakhita

Critique de Bakhita par François CONSTANT

« Bakhita », de Véronique OLMI aux Editions Albin Michel (2017) est un livre qui ne peut laisser indifférent. Il dit l’indicible et rend tangible l’impensable. Et pourtant, le lecteur que je suis...

Lire la critique

il y a 4 ans

4 j'aime

Bakhita
CykerLogo
4
Bakhita

Critique de Bakhita par Cyker Logo

Vraiment très déçu par ce livre. Surtout par le style d'écriture de l'auteur, dont je n'avais pour le moment lu aucun roman. Le sujet m'intéressait vraiment, mais rien à faire, je n'ai pas réussi à...

Lire la critique

il y a 4 ans

2 j'aime

Bakhita
NathalieN
10
Bakhita

admirable

ce livre est admirable et méritait bien sûr le prix Goncourt. Pourquoi, parce qu'il réussit à dire l'indicible avec pudeur et beauté. 1869, Darfour, Bakhita est enlevée à 5 ans par 2 hommes voulant...

Lire la critique

il y a 4 ans

4 j'aime

L'Amour sans le faire
NathalieN
9

douceur

très bon livre qui nous entoure de douceur, de tendresse et de sentiments vrais, sans empoulement (si ce mot n'existe pas, tant pis..). Franck et Louise que l'on suit tour à tour dans leur vie...

Lire la critique

il y a 9 ans

4 j'aime

1

Inhumaines
NathalieN
9
Inhumaines

arghhh

des nouvelles, extrêmement courtes (2/3 pages) mais quelle efficacité ! Claudel prend tous nos travers actuels, nos manquements, et il y a de quoi faire, et les détourne, les amplifie jusqu'à nous...

Lire la critique

il y a 5 ans

3 j'aime

1