Avis sur

Beautiful Bastard par lilitu

Avatar lilitu
Critique publiée par le

Je ne sais pas si vous vous souvenez, il y a quelques temps, j’avais décidé de lire 50 nuances de Grey, pour comprendre pourquoi ce livre avait connu un tel engouement… Et à ma grande surprise, j’avais plutôt bien aimé, même si j’y ai trouvé beaucoup de points négatifs. Alors quand j’ai vu Beautiful Bastard en librairie, cela a titillé ma curiosité. J’ai eu envie de le lire, puisqu’on se trouve dans le même genre de lecture que 50 nuances… A savoir, quelque chose de très léger, et de soit disant « érotique ».

Comme d’habitude, je vais essayer de vous donner mon avis, sans spoiler l’histoire, ce qui n’est pas toujours évident.. Pour commencer, je suis mi figue mi raisin (j’adore cette expression) à la fin de ma lecture..

Certes, Beautiful Bastard, se lit très vite.. La lecture reste agréable mais souffre tout de même de répétitions. En effet, le rythme est très vite redondant… On pourrait résumer ce livre de la façon suivante: Tension / Baise / Tension / Baise / Tension / Baise, et ainsi de suite…

En gros, nous avons deux personnages qui ont, de forts caractères. Bennet, qui se trouve être le chef de Chloé, est un « gros con », un « beautiful bastard », du jour au lendemain le mec ne se contrôle plus, et saute sur sa stagiaire. De l’autre côté, nous avons Chloé, brillante étudiante pour qui il ne reste que quelques mois avant d’obtenir son diplôme. Mais tu comprends, c’est trop facile tout ça, alors elle décide de coucher avec son patron, histoire de foutre sa carrière en l’air et risquer de ne pas avoir son diplôme. L’histoire est vraiment bateau.. Chaque engueulade se termine en culotte arrachée. Et puis finalement petit à petit, nous sommes témoins de la prise de conscience des sentiments des deux protagonistes, et l’évolution de ces derniers. On se trouve dans une relation « je t’aime, je te haie ». La fin est un peu trop rapide.. Néanmoins, de la manière dont le livre se termine, elle se suffit à elle même, et n’entraîne pas le besoin de lire la suite (pour ma part).

Comme 50 nuances, Beautiful Bastard, n’est pas spécialement bien écrit. De plus, j’ai parfois trouvé que les personnages sont un peu caricaturaux.. Malgré les défauts que j’ai pu y trouver, j’ai apprécié certains aspects, notamment l’alternance des narrateurs à chaque chapitre, ainsi cela permet de mieux comprendre les enjeux que ce soit du côté de Bennet, ainsi que Chloé.

Honnêtement, je ne sais pas si je lierais la suite, Peut être si un jour j’ai envie de faire une pause dans mes lectures plus « sérieuses ».

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1436 fois
4 apprécient · 1 n'apprécie pas

Autres actions de lilitu Beautiful Bastard