Couverture Bonjour tristesse

Bonjour tristesse

(1954)
12345678910
Quand ?
7.0
  1. 16
  2. 29
  3. 77
  4. 143
  5. 282
  6. 626
  7. 1357
  8. 1148
  9. 486
  10. 209
  • 4.4K
  • 280
  • 1.4K
  • 43

La villa est magnifique, l'été brûlant, la Méditerranée toute proche. Cécile a dix-sept ans. Elle ne connaît de l'amour que des baisers, des rendez-vous, des lassitudes. Pas pour longtemps. Son père, veuf, est un adepte joyeux des liaisons passagères et sans importance. Ils s'amusent, ils...

Match des critiques
les meilleurs avis
Bonjour tristesse
VS
Bonne nuit Tristesse...

Je vous avais prévenus ici que j'allais pondre une nouvelle critique de livre, tout en ayant précisé que cela n'était pas dans mes habitudes. Alors pourquoi ce geste ? En réalité je ne me l'explique pas vraiment, si ce n'est qu'il est la conséquence d'une discussion que j'ai eue il y a quelques heures avec une merveilleuse personne qui se reconnaîtra. Je lui ai dit que...

39 10
Avatar SandraVonKeller
5
SandraVonKeller
Bonjour déception

Avec un titre pareil, j'étais loin de m'attendre à un scénario digne de Marc Levy. Fort heureusement que la qualité d'écriture est au rendez-vous. J'ai été très étonnée. Très étonnée, parce que j'ai toujours entendu une de mes amies parler avec extase de Françoise Sagan. Elle n'est pas du genre à aduler la mauvaise littérature, alors je m'étais imaginé une oeuvre fantastique. Je ne dis pas que c'est de la mauvaise littérature, attention, mais j'ai envie de dire que ça ne casse pas trois... Lire la critique de Bonjour tristesse

4 3

Critiques : avis d'internautes (56)

Bonjour tristesse
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Critique de Bonjour tristesse par Eggdoll

En lisant les critiques des membres de SC sur Bonjour tristesse, je suis assez triste (haha) de constater qu'ils y voient seulement de la légèreté, de l'adolescence, de la simplicité. Peut-on décemment nier la simplicité de l'écriture, et même de l'histoire ? Non, bien sûr que non. Cependant, il n'y a pas que ça. On peut y voir un savoureux cocktail entre légèreté et fine lucidité, une... Lire la critique de Bonjour tristesse

19 5
Avatar Eggdoll
9
Eggdoll ·
Le désir et la douleur.

J'avais rencontré ce court roman il y a quelques années, et il m'avait déplu. J'étais à l'époque attirée par la figure de cette femme, jeune, écrivain. Séduite par l'histoire qui lui était attachée, un reportage à son sujet avait achevé de me convaincre qu'il me fallait essayer cette lecture. J'ai commencé par Bonjour tristesse parce qu'il était le plus connu, le premier aussi. Et je... Lire la critique de Bonjour tristesse

8
Avatar Camille_D
7
Camille_D ·
The Affair

Françoise Sagan avait compris, alors qu'elle n'avait même pas vingt ans, toute l'envergure des sentiments qu'elle éprouvait et que pouvait éprouver ses proches lorsqu'elle écrivit Bonjour tristesse. Un portrait de jeune femme où la contemplation lascive des adolescents découvre le sens de l'humain. En dehors du succès commercial et sociétal du roman par la suite, il... Lire l'avis à propos de Bonjour tristesse

28 2
Avatar EvyNadler
9
EvyNadler ·
Conte Moral

Je ne sais pas (aujourd'hui) pourquoi, mais Sagan représentait pour moi le symbole d'une littérature superficielle et bourgeoise, dépassée depuis toujours par la futilité glamour de ses sujets. Lire Sagan me paraissait une totale perte de temps par rapport aux plaisirs que pouvaient me procurer la littérature sérieuse aussi bien que celle de pur divertissement.... Lire la critique de Bonjour tristesse

4 2
Avatar Eric Pokespagne
8
Eric Pokespagne ·
Découverte
Bonjour tristesse de Françoise Sagan

Détrompez-vous. Ce n'est pas parce que je suis triste que je me suis plongé dans « Bonjour tristesse » de Françoise Sagan. En cette veille du jour de l'an, partout les gens fêtent et boivent. Je suis en train de lire un livre. Ça peut vous paraître morose, ce n'en est pas le cas. Je l'ai fait par choix, le calme m'apaise. Il s'agit de l'histoire d'une jeune femme de 17 ans, Cécille, et de son... Lire l'avis à propos de Bonjour tristesse

8 1
Avatar Serge Leonard
10
Serge Leonard ·
Toutes les critiques du livre Bonjour tristesse (56)