Elena est toujours aussi captivante !

Avis sur Celle qui fuit et celle qui reste

Avatar JajaC
Critique publiée par le

Ce livre est à la hauteur des deux précédents, même si certains passages sont plus longs que d'autres (mais c'est sans doute intentionnel pour bien faire ressentir la lenteur et la monotonie de ces tranches de la vie d'Elena).
Il se lit très facilement et on se laisse à nouveau aspirer dans l'Italie mais des années 60 cette fois.
Il est intéressant de voir comment Elena est partagée entre ses lectures et inspirations féministes, sa vie réelle pleine de concessions et ses impulsions amoureuses.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 173 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de JajaC Celle qui fuit et celle qui reste