Le coup le plus rusé que le diable ait jamais réussi, ça a été de faire croire à tout le monde qu'il

Avis sur Central Park

Avatar first_name last_name
Critique publiée par le

...Et si la ruse de Musso était de nous faire croire que sa propre intrigue n'existait pas !

Un maître du suspens incontesté, c'est indéniable et ce roman ne fait que le démonter (une fois de plus). Je suis restée sans voix, dès les premières pages... nous pouvons ressentir l'allure à laquelle les personnages vont en s’imaginant faire partie de leur périple.
Le narrateur est extérieur mais pour autant nous ne sommes jamais sur la touche, bien au contraire : les angoisses, les doutes et les colères de chacun des personnages sont perçus par le lecteur de telle sorte de pouvoir s'imaginer être le personnage.

Jusqu'au bout, on ne pourrait se douter de ce que ce livre nous réserve (on aurait tout imaginé mais pas ça !), et c'est là sa force : captiver le lecteur qui en oublie presque sa station de métro, l'étudiante qui en oublie presque de réviser ...

Cependant, un bémol sur la fin du roman, que je trouve raccourci. Un petit chapitre sur l'après-dénouement n'aurait pas été de trop.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 482 fois
1 apprécie

Autres actions de first_name last_name Central Park