Couverture Certaines n’avaient jamais vu la mer

Certaines n’avaient jamais vu la mer

(2011)

The Buddha in the Attic

12345678910
Quand ?
7.2
  1. 4
  2. 3
  3. 7
  4. 17
  5. 62
  6. 104
  7. 228
  8. 241
  9. 78
  10. 22
  • 766
  • 86
  • 322
  • 14

Nous sommes en 1919. Un bateau quitte l’Empire du Levant avec à son bord plusieurs dizaines de jeunes femmes promises à des Japonais travaillant aux États-Unis, toutes mariées par procuration. C’est après une éprouvante traversée de l’Océan pacifique qu’elles rencontrent pour la première fois à...

Match des critiques
les meilleurs avis
Certaines n’avaient jamais vu la mer
VS
Avatar Shimamoto-Cha
7
Critique de Certaines n’avaient jamais vu la mer par Shimamoto-Cha

Un petit roman qui se lit très rapidement racontant l'histoire, au début du X X ÈME siècle, de ces femmes japonaises mariées à des hommes japonais, jamais rencontrés, vivant aux États Unis et qui partent les rejoindre. Ainsi le livre commence en nous racontant le voyage en bateau des femmes, leurs appréhensions, leur hâte etc. Heureuses d'être mariées à des hommes beaux ayant une belle situation. Ensuite elles nous racontent leur rencontre avec leurs époux, qui s'avèrent ne pas être...

7
Dans l'énumération permanente

C'est sûr, le sujet est intéressant. Il s'agit de jeunes japonaises, qu'on a envoyées au USA, pour se marier. Sauf qu'on leur a vendu des fiancés jeunes et romantiques sur le papier. Et qu'il s'avère une fois arrivées sur place sans la moindre possibilité de retour, qu'elles avaient plutôt à faire à des fermiers âgés , rudes et taiseux. De ceux qui cherchaient juste de la main d'oeuvre gratuite pour leurs champs et accessoirement un objet sexuel exutoire. Passé ce synopsis assez alléchant,... Lire l'avis à propos de Certaines n’avaient jamais vu la mer

5
Critiques : avis d'internautes (48)
Certaines n’avaient jamais vu la mer
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Critique de Certaines n’avaient jamais vu la mer par c72

Le livre (je ne suis pas sûr que l'on puisse parler de roman) est très documenté. Le sujet est intéressant et peu connu. L'écriture est précise et chargée d'émotion. Mais malgré sa brièveté le livre m'a rapidement ennuyé en raison de la forme du récit. En effet la technique de narration est une longue litanie à la 1ère personne du pluriel. Il n'y a pas de personnage, juste un "nous" générique.... Lire la critique de Certaines n’avaient jamais vu la mer

4
Avatar c72
5
c72 ·
Découverte
Au choeur de la vie des immigrées japonaises

Le thème du livre n'était pas sans me rappeler "Filles de Shanghai" (http://www.senscritique.com/livre/Filles_de_Shanghai/125780) que j'avais beaucoup aimé tant pour son côté récit de la vie des femmes que pour cet aspect totalement méconnu pour nous européens de la migration asiatique aux Etats-Unis. J'y avais découvert que l'équivalent d'Ellis Island existait côté Los Angeles - oui, c'est... Lire la critique de Certaines n’avaient jamais vu la mer

19 2
Avatar Noménale
8
Noménale ·
Critique de Certaines n’avaient jamais vu la mer par Pouyou

C'est un petit livre poignant et singulier de part sa structure narrative : il raconte la vie de ces japonaises sans jamais s'intéresser à un destin en particulier. Le « nous » est de rigueur. Choix narratif qui souligne le caractère interchangeable de ces femmes qui n'étaient considérées par personne à commencer par leur mari. Choix judicieux qui fait penser à un choeur antique relatant la... Lire la critique de Certaines n’avaient jamais vu la mer

11 3
Avatar Pouyou
7
Pouyou ·
Elles n'avaient jamais vu la mer.

Le récit de l'incroyable destinée de Japonaises immigrant aux Etats-Unis au début du XXe siècle pour se marier. Chacune d'entre elles rêvaient d'une vie meilleure, elles y ont toutes cru et la désillusion fut immense. Ecrit à la premier personne du pluriel, le texte gagne en puissance et ne tombe jamais dans la surenchère. Bien qu'un peu déroutante au début, cette manière d'écrire devient très... Lire l'avis à propos de Certaines n’avaient jamais vu la mer

11 2
Avatar Miharuchan
8
Miharuchan ·
Critique de Certaines n’avaient jamais vu la mer par dodie

A la fin de cette lecture un mot me vient en tête: dommage! Le sujet était intéressant: un passage tout à fait méconnu de l'histoire du XXème siècle et aurait pu aboutir à un très bon roman. Oui mais voilà je n'ai pas du tout aimé le style employé par l'auteur au point d'avoir envie d'en abandonner la lecture. Même si la fin du roman m'a parue moins indigeste, j'ai eu l'impression de lire un... Lire la critique de Certaines n’avaient jamais vu la mer

6
Avatar dodie
4
dodie ·
Toutes les critiques du livre Certaines n’avaient jamais vu la mer (48)