Une carte d'invitation pour découvrir Charlotte Salomon.

Avis sur Charlotte

Avatar althas
Critique publiée par le

J’ai mis du temps avant d’ouvrir ce livre que l’on m’a offert.

Ô éditeurs ! La culture a un prix déraisonnable même pour un cadeau : 18,50€ pour quelques 200 pages où celles-ci font 50/50 : 50% de blanc contre 50% de traits noircis bien espacés.

Entrons dans le vif du sujet.
Dès les premières pages, on est surpris car chaque phrase est ponctuée d’un retour à la ligne. Simple effet de style ou alors nécessité littéraire pour pouvoir retranscrire la vie de Charlotte ?
"J’éprouvais la nécessité d’aller à la ligne pour respirer." justifie David Foenkinos. Après chaque respiration, tout est pétri dans le factuel sans qu'aucune description ne se dessine. Ainsi, le lecteur est libre de laisser son imagination commettre tous les excès.

Je tente, j’ai aussi besoin de grandes inspirations et expirations pour vous parler de ce livre. Je surjoue légèrement.

C’est l’histoire d’une obsession celle de David Foenkinos pour Charlotte Salomon.
Charlotte est un personnage ayant tristement existé.
Elle est d’origine juive.
Même si cela tient plus de l'étiquette que d’une confession religieuse.
Peintre de génie, elle vivote lors de la seconde mondiale pour fuir le nazisme.
Plongée dans un contexte familiale étrange et déroutant, elle sombre elle aussi.
Elle se réfugie dans son art.
Lui vient alors le besoin de transposer sa vie par une oeuvre picturale autobiographique : "Leben? oder Theater?".

Foenkinos marque sa présence à travers un "je" intrusif.
Il retrace tel un touriste les lieux et les époques de la vie de Charlotte.
Il souhaite s’imprégner des endroits de son passages.
Même s’il se retrouve souvent au pied de la porte.
Il nous parle d’elle comme d’une obsession sans trouver les mots pour la définir.

A la fin du livre, si vous arrivez à attendre jusque là.
Vous vous jetterez sur internet pour découvrir les peintures de Charlotte.
Le livre n’apporte aucun détail sur l’œuvre de Charlotte.
Si ce n’est qu’elle consiste en "un éclat de couleurs".

J'ai apprécié ma lecture. Même si tout semble si impersonnel dans le livre, le récit de sa vie n'en reste pas moins poignant. Un bémol : la forme singulière de l'écriture de Charlotte, reste à mon sens une originalité facile pour palier sur le contenu. Charlotte est une carte d'invitation pour qu'après sa lecture, vous vous laissez obséder à votre tour par la découverte de ses peintures. Une carte d'invitation aussi car le le livre la joue courte. En effet, Foenkinos tire la ligne donnant la cadence à une lecture rythmée : vous ne pourrez reposer ce livre sans l’avoir terminé.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 408 fois
2 apprécient

Autres actions de althas Charlotte