Chavirer : v.trans. "Emouvoir, perturber".

Avis sur Chavirer

Avatar Nizzle
Critique publiée par le

En 1984, Cléo a 13 ans. Passionnée de danse, elle se fait aborder par Cathy, et...sa vie change. Cathy, c'est l'érudition, la sagesse, la richesse, la beauté. Cathy, c'est la promesse d'un avenir doré, à paillettes, d'une chance unique de devenir quelqu'un. Cependant, Cathy et la mystérieuse Fondation Galatée qu'elle représente, c'est un piège sexuel qui se referme sur Cléo et dans lequel la jeune fille embarque d'autres jeunes rêveuses. Sans le vouloir. Sans s'en rendre compte. Sans le comprendre.

Cet acte si innocent et pourtant lourd de sens poursuivra Cléo et chacune des jeunes rêveuses, chacune des personnalités ayant cotoyé l'être abîmée que devient Cléo. C'est à travers le regard de ceux qui ont vécu avec Cléo que le lecteur apprend à la connaître, à la comprendre et à découvrir à quel point son passé ambigu n'aura cessé de la poursuivre.

Revisitant les thèmes du consentement, de la prédation, de l'influence psychologique et de la recomposition identitaire, Lola Lafon offre 200 pages saisissantes dans lesquels le lecteur ne quitte jamais le plateau plein de paillettes qui forcera la protagoniste à se réinventer en permanence, déterminée à redevenir quelqu'un.

Coup de coeur.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 12 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Nizzle Chavirer