Couverture Chevaux échappés

Critiques de Chevaux échappés

Livre de (1969)

Critique de Chevaux échappés par rivax

J'avais bien aimé 'Neiges de printemps', j'ai adoré 'chevaux échappés', le deuxième tome de l'ultime tétralogie de Mishima. L'action prend place en 1932 dans un Japon gravement touché par la crise financière (de 1929) : les paysans sont ruinés, les zaibatsus omnipotents, l'armée très influente (elle crée le Mantchoukuo en août 1932) et le gouvernement peu actif. Ce climat est le terreau pour des... Lire l'avis à propos de Chevaux échappés

4 2
Avatar rivax
10
rivax ·

Ce livre n'est pas un flivre sur le cheval

Tout d'abord, l'image de l'édition contemporaine est beaucoup plus classe : une photo au crépuscule d'un garçon japonais, tête renversée et fermant les yeux. C'est autre chose que cette image... (Mishima déguisé en Saint Sébastien, percé de flèche laser, façon Star Wars (?)). Comme j'en suis à l'édition : il faut noter que la quatrième de couverture spoil absolument tout le livre ! Je veux bien... Lire la critique de Chevaux échappés

4
Avatar Germain_Tramier
8
Germain_Tramier ·

Posséder la mort

Certainement pas aussi génial que Neige de printemps, le second tome de la Mer de fertilité rassemble pour autant des personnages à la psychologie passionnante. Le récit est assez rythmé, mais ceux qui adorent Kiyoaki et ses amours impossibles regretteront son absence. D'ailleurs, l'essentiel du roman se construit sur sa disparition tragique, puisque Honda croît voir en Isao... Lire l'avis à propos de Chevaux échappés

Avatar Antoine de Sainte Marie
6
Antoine de Sainte Marie ·