Love & Engine

Avis sur Christine

Avatar The Lizard King
Critique publiée par le

Fort de ce concept d'une voiture maléfique (peut-être inspiré en partie par le film "The Car" de 1977), King brode une histoire d'amour impossible entre un adolescent mal dans sa peau, une nouvelle élève très belle et une Plymouth.

On y retrouve donc le style habituel de King par cette description d'une certaine jeunesse (avec les "bons" et les "méchants"), l'éveil à la sexualité, les relations familiales conflictuelles et le tout, enrobé d'une bonne dose d'horreur.

Comme de coutume, King ne peut s'empêcher d'y rajouter quelques apparitions "zombiesques" (comme dans Pet Sematary, The Shining, It et j'en passe...) qui cette fois (à mon humble avis) ne s'imposait peut-être pas...
Mais après, un écrivain est maitre de son histoire, donc libre à lui d'y mettre ce qu'il veut!

Forcément, il y a des scènes très "pulpesques" dans ce roman (une partie de son style d'écriture) comme la Plymouth "dévorant" presque la demeure de Will Darnell, la présence de corps décomposés qui apparaissent en ricanant comme des déments..., mais King réussit une fois encore à captiver son lecteur avec des mots sonnants souvent juste.

L'on y retrouve aussi la musique ayant bercé son enfance (les standards des 50's/60's) et son attrait pour cette époque désormais révolue.

Moins dense que beaucoup d'autres de ses œuvres, King n'étire pas inutilement son récit, ce qui m'amènerait presque à penser que ses meilleurs livres sont les plus condensés (la nouvelle The Mist, Carrie, Pet Sematary), mais là n'est juste que mon humble point de vue...

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 573 fois
6 apprécient

The Lizard King a ajouté ce livre à 3 listes Christine

Autres actions de The Lizard King Christine