Un problème de forme

Avis sur Chroniques martiennes

Avatar paulscholes
Critique publiée par le

L’œuvre de Bradbury, pourtant adulée par les adeptes de sciences-fiction, est décevante. Et ceci est à mon avis principalement dû à un problème de forme; à savoir le format choisi et la manière dont il est traité - les chroniques. Je reconnais volontiers mal connaître ce genre littéraire mais n'ai à priori rien contre. Je pense même que, bien utilisé, il peut être très efficace et donner un rythme touchant au thriller à un récit. Pratique pour installer une trame narrative plus ou moins linéaire donc : ellipses flashbacks, etc tout en gardant une continuité dans le récit... Toutefois, là où Bradbury se plante, c'est quand il dérive de cette continuité selon moi inhérente au genre pour se rapprocher de courts récits qui tiennent plus de l'ordre de la nouvelle. Mais sans en être. Et c'est là que le bât blesse. Car une nouvelle, si courte soit elle, est construite de telle manière à avoir une introduction et une conclusion qui lui sont propres. Aucun problème donc à enchaîner des nouvelles qui n'ont pas vraiment de lien entre elles. Seulement, les chroniques-nouvelles de Bradbury ne présentent pas ces nécessaires mini introductions et conclusions. On se retrouve donc avec une succession de courts récits - agréables certes - mais relativement indépendants les uns des autres et qui font que l'on ne voit pas où l'auteur veut nous mener, et nous laissent une impression de travail brouillon et confus : le couple du premier chapitre avec la première expédition qui constituent l'introduction disparaissent ainsi avec le chapitre et sont absents du reste du bouquin qui du coup conclue sur une autre famille dont on n'a pas entendue parler de tout le bouquin. Ce manque de cohérence, mais surtout de guidage, affaiblit fortement le récit global et c'est dommage.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 688 fois
3 apprécient · 6 n'apprécient pas

Autres actions de paulscholes Chroniques martiennes