👉 27 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Tout est dit dans le titre : je dois être un peu maso sur les bords. Après avoir vu le film au cinéma, je n'ai pas pu m’empêcher de lire le livre. Pourtant, je n'avais pas adhéré, mais alors pas du tout au film. Seulement, après en avoir tant entendu parler dans mon entourage, avec des avis mitigés, j'avais envie de me faire ma propre idée.. Le film était peut être un désastre, mais qu'en était-il du livre ?

Eh bien, je dois avouer que le livre m'a un peu plus convaincue que le film, puisque beaucoup plus approfondit. Seulement, ce qui me dérange beaucoup c'est toute cette naïveté qui s'en dégage. On m'a vendue le livre et le film comme étant tous deux dépravés et ce n'est pas ce que j'ai pu y trouver.

Pour faire un bref résumé de l'histoire, devant nous se trouve une jeune fille encore vierge, maladroite, qui ne connait rien à la vie. Elle va tomber amoureuse de monsieur le prince charmant qui n'en est pas vraiment un. Tout le long du livre, on va avoir le droit à des passages érotiques à n'en plus finir et qui n'ont rien de bien originaux. On aura également le droit, à un monsieur Grey qui cache un lourd passé et que l’héroïne va essayer de décrypter. Au fil de l'histoire on apprend que si ce monsieur est sadomasochiste c'est parce qu'il a eu une enfance difficile. M'ouais, je ne sais pas si ça se tient, je suis persuadée que beaucoup d'entre nous avons eu une enfance difficile et ce n'est pas pour autant que nous avons des penchants sadomasochistes.

L'auteur ne s'est donc pas foulé, monsieur Grey a eu une enfance difficile, voilà ce qui explique ses envies sexuelles. Quel cliché... Et c'est sans compter des termes mis en corrélations tel que l'ombre vs la lumière un nombre incalculable de fois. Il est évident que lui, représente l'ombre et qu'elle, est la lumière, la seule a pouvoir peut être le sauver des flammes de l'enfer !! Bon j'exagère.. Mais presque. Seulement, ce n'est pas tout, il est le mâle dominant, qui doit subvenir aux besoin de sa soumise.. Heu oui ? Il semblerait que nous fassions un bond dans le temps !! Je crois que les temps modernes ont changés cette vision de la femme, non ?

Les seules choses que j'ai donc apprécié, c'est que premièrement, contrairement au film, le personnage de Grey est beaucoup plus approfondi. Ensuite, on sent beaucoup mieux la tension sexuelle entre les deux protagonistes. Ils vont tous deux essayer de faire découvrir leur monde à l'un comme à l'autre. L'un va essayer de tirer un peu l'autre de son monde dans le but de le kidnapper dans le sien.

Évidemment, il faut faire dans le dramatique.. Mais aussi et surtout faire du chiffre. Alors, l'auteur va faire en sorte que cette histoire d'amour soit impossible pour qu'on puisse acheter la suite. Ainsi, l'on découvrira peut être un peu plus monsieur Grey et l'on saura lequel va entraîner l'autre dans son monde... Serai-je assez maso pour lire la suite ? Si c'est le cas, vous serez les premiers à le savoir !

MalorieAdam1
5
Écrit par

il y a 5 ans

1 j'aime

Cinquante Nuances de Grey
ThinkBecca
6

J'ai testé pour vous...

Fifty Shades of Grey n'aurait jamais du arriver dans ma Pile à Lire. Et pourtant, à force de subir le matraquage médiatique, le dénigrement systématique sur Twitter et de voir le succès indéniable...

Lire la critique

il y a 9 ans

59 j'aime

5

Cinquante Nuances de Grey
Clément
2

Critique de Cinquante Nuances de Grey par Clément

On comprend mieux l'objet livresque auquel on a affaire quand on sait qu'il a été développé à partir d'une fan-fiction écrite pour Twilight. C'est chiant, longuet et pas très bien écrit. Ceux qui...

Lire la critique

il y a 9 ans

52 j'aime

2

Cinquante Nuances de Grey
marquise
5

Cinquante mots de vocabulaire

Oui, je sais, j'ai mis cinq. La note semble élevée, surtout compte tenu d'un vocabulaire itératif qui montre ses limites (supportable parce que lu en anglais), et aussi répétitif que les orgasmes de...

Lire la critique

il y a 9 ans

40 j'aime

8

Madame Bovary
MalorieAdam1
5

Tout flatteur vit aux dépens de celui qui l'écoute

Tout d'abord, je tiens à préciser (même si cela m'en coûte) que je n'ai pas encore lue l’œuvre originale dont ce film est tiré. Pour cette raison, je ne pourrai émettre de sérieuse comparaison entre...

Lire la critique

il y a 4 ans

2 j'aime

7

Un monde entre nous
MalorieAdam1
8

La fougue de vivre

La bande annonce d'un monde entre nous pouvait laisser présager un film uniquement axé sur une histoire d'amour, et c'est une belle méprise qui m'aura bien surprise. Tout d'abord, c'est avec...

Lire la critique

il y a 4 ans

1 j'aime

Cinquante Nuances de Grey
MalorieAdam1
5

Soyons maso..

Tout est dit dans le titre : je dois être un peu maso sur les bords. Après avoir vu le film au cinéma, je n'ai pas pu m’empêcher de lire le livre. Pourtant, je n'avais pas adhéré, mais alors pas du...

Lire la critique

il y a 5 ans

1 j'aime