hum que vous dire ...

Avis sur Cinquante nuances de Grey

Avatar exuline
Critique publiée par le

Dois-je faire un préliminaire pour vous dire que ce roman est hautement pornographique, non je pense que chacun en ait pleinement conscient ...

"Fontaine, je ne boirai pas de ton eau", j'ai toujours dis que je ne lierai pas ce livre qui a été un incontournable il y a quelques années en arrière. Beaucoup de mes amies l'ont lu, toute émoustillée de connaitre les secrets de Christian Grey, elles en parlaient librement sans pudeur ce qui ne me dérange pas, on voyait ce livre partout, personnellement il ne m'avait jamais attiré jusqu'à il y a quelques semaines.

Le second opus cinématographique sortira le 14 février 2017, j'ai écouté le pitch à la radio et je me suis dit finalement pourquoi pas, on verra. La semaine suivante, coup du destin, c'est mon amie Rapha qui lors d'un repas me dit que le livre traine sur ses étagères et si je le souhaite je peux le lire, et sa mère présente également me dit qu'elle a beaucoup apprécié et qu'il faut que je me fasse ma propre idée.

Je rentre donc chez moi avec le livre sous le coude et je lis la première ligne, le premier paragraphe, le premier chapitre, puis deux, puis trois, et puis me voilà à 150 pages et je n'ai pas vu le temps passé. Ce livre est envoutant, c'est un livre qu'on lit sans regarder sa montre et quand on lève enfin son nez, on se dit il est déjà si tard !!!!

Ce qui est assez surprenant, c'est que je n'ai pas tout aimé dans ce roman et que je l'ai même trouvé dérangeant. Je peux comprendre que mes amies qui l'ont lu ont eu leur libido qui est remontée en flèche, mais l'aspect soumission et punition, je n'y adhère pas. Je ne parle pas des nombreuses pratiques sexuelles et positions qui sont décrites dans ce bouquin car il y a de l'imagination ... On est pas loin d'avoir explorer toutes les positions du Kamasoutra, mais il reste encore deux tomes, l'auteur allait en garder encore un peu. Mais de là, à signer un contrat, d'attendre soumise agenouillée ou encore accepter le châtiment corporel, c'est quelque chose qui me refroidit totalement. Ce qui m'a convaincue de poursuivre ma lecture, car j'ai tout de même hésité à lire la suite, c'est de me dire jusqu'à quelle limite Ana va accepter ce jeu malsain, est ce vraiment l'amour, la nouveauté, l'interdit. Et je trouve que tout l'intérêt du livre prend forme à la toute fin du roman, la réflexion qu'à Ana, sa volonté d'explorer la découverte de son corps, de sa sensualité, de sa sexualité, les questions qu'elle se pose, sa difficulté à communiquer ses angoisses, je trouve que ce flot de questions est très bien retranscrit et qu'au final malgré certaines mauvaises langues ce roman n'est pas si mal écrit que ça. Et puis, mention spéciale à sa déesse intérieure, comme j'ai apprécié cette dissociation, entre Anna, la déesse et la conscience, un véritable régal...

Quand à Christian Grey, est-ce un ange de part sa beauté et le diable dans ses désirs, le personnage est incompréhensible au début du roman, avec un caractère terrible mais si charismatique, cette ambivalence interpelle, on a envie de connaitre nous aussi ses secrets. Pui on voit son évolution au fur et à mesure de la lecture, on devine ses doutes, on aperçoit de légers changement, et on se dit que finalement il est peut être récupérable, s'il veut bien faire un petit effort. Mais au final, je me suis tout de même laissée moi également séduite ...

Je reste donc sur ma position j'aime, j'aime pas, je ne sais pas trop quoi en pensé, je vais lire la suite pour donner une chance aux protagonistes ...

Pour lire la chronique en entier

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 112 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de exuline Cinquante nuances de Grey