Du SM pour les TéléTubbies.

Avis sur Cinquante nuances de Grey

Avatar djanet
Critique publiée par le

Ca y est je l'ai lu. Et oui j'ai cédé à un best sellers pour la première fois. Ce n'est pas mon genre mais là on en parlait trop et il a suffit que je plonge dans les premières pages pour avoir la curiosité malsaine de connaitre la suite. Malsaine ? Et bien oui je le lisais aussi pour ça : ce côté SM méga assumé que le livre prétendait avoir et sur lequel il était censé reposer.

Bon l'histoire commence banalement par un coup de foudre d'une nana décrite comme une jeune fille de 22-24 ans, pucelle et un peu concon. Forcément elle tombe sous le charme d'un mec qui est de 1) Super méga beau 2) Super Méga Riche 3) Super Méga puissant mais 4) Super Méga Bizarre puisque Monsieur 50 nuances adore faire mal pendant zizi panpan. Et bien oui parce que vous le savez tous, quand on est riche et puissant on s'ennuie tellement dans la vie qu'on veut avoir une sexualité un peu débridée !
En gros tout le bouquin se joue sur si oui ou non elle va céder à son vice et signer un contrat (ridicule) qui explique de long en large que si Monsieur Grey a envie de lui demander de lui faire des spaghettis con carne pendant une turlutte il peut.

Pendant la lecture j'attendais vraiment ce passage qui allait me faire dire "oh et bas dis donc c'est cochon !" mais il n'est jamais arrivé. A part des jeunes filles de 14 ans, ou des bourgeoises coincées ce livre ne choquera absolument personne !

En gros c'est un pavé sur je réfléchis/je baise (ahahah non non je fais l'amour meuf car ça c'est pas baisé)/je pleure/j'écris des mails de gosse en simulant avoir de la répartie/je baise/je pleure/je baise/je prend un hélico privé.

Ah et je vous épargnerai la fin nullissime qui vous invite à vous fouetter les uns les autres plutôt que de vous quitter.

J'attends l’adaptation cinématographique avec impatience !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 436 fois
3 apprécient

Autres actions de djanet Cinquante nuances de Grey