Mauvais ? Oui, mais pas tant que ça.

Avis sur Cinquante nuances de Grey

Avatar lucieluke
Critique publiée par le

Après autant de tapage médiatique, il fallait bien que je m'y mette un jour à ces "Cinquante Nuances de Grey". Et après deux jours de lecture (le bouquin se lit très rapidement !), il y a beaucoup de choses à dire sur ce bouquin : des bonnes comme des mauvaises.

La première chose qui frappe lors de la lecture de ce livre, c'est le style. En effet, il faut bien se rendre à l'évidence : l'auteur écrit assez mal. Et la traduction française n'a en aucun cas arrangé les choses. Passages descriptifs assez pauvres, peu de rythme en termes d'écriture et de scénario. Mais surtout des scènes de sexe qui sont au mieux assez excitantes sans être transcendantes, et au pire totalement exaspérantes et fatigantes à lire. Quand on sait que ces scènes occupent les trois quarts du livre, ça a de quoi refroidir plus d'un.
J'ai eu également 'impression de me retrouver à lire une fanfiction . A raison puisque EL James a débuté comme auteur de fanfiction (les Cinquante Nuances seraient même basées sur une fanfiction Twilight).

Donc oui, le roman est loin d'être parfait. Mais voilà : d'une part, j'ai quand même apprécié la lecture. Si on est pas trop regardant, ça reste un bon divertissement. Et d'autre part, les 20 dernières pages qui jouent le rôle de transition avec "Cinquante nuances plus sombres", la suite qui sortira le 3 janvier 2013, représentent en fait la meilleure partie du roman. Sans spoiler, la fin du 1er tome est plus intense que presque le reste du livre (et c'est même pas du sexe...enfin presque). Même au niveau de l'écriture, EL James semble avoir fourni plus d'efforts sur cette dernière partie.

Et c'est là tout le piège de ces "Cinquantes Nuances de Grey", on se prend à avoir une irrésistible envie de se procurer la suite pour deux raisons :
1/ afin de savoir ce qu'il va advenir du couple Christian Grey/Anastasia Steele
2/ afin de comprendre le personnage de Christian, sa psychologie, ses démons, ses travers.

En somme, un livre bourré de défauts, au style d'écriture laaaaargement discutable, mais qui reste tout de même un bon divertissement avec des dernières pages qui laissent présager une psychologie du personnage de Grey plus poussée et plus mise en valeur. Torturé et sombre, ce personnage est définitivement l'atout du livre et de cette trilogie.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 283 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de lucieluke Cinquante nuances de Grey