Curiosité perverse ou roman d'un nouveau genre.

Avis sur Cinquante nuances de Grey

Avatar Léa Leclerc
Critique publiée par le

Qui n'a pas entendu parler de ces Cinquante nuances de Grey ? Un ouvrage qui a dernièrement suscité la polémique, certains s'accordant à dire qu'il ne s'agissait que d'un simple roman pornographique. Il est vrai, disons le une fois pour toute, le très séduisant Christian Grey - l'un des personnages principaux - est un invétéré sadomasochiste. De plus, rajoutons que l'auteur n'y va pas de main morte et n'omet aucun détail. Curiosité perverse ou recherche d'un nouveau genre ? Toujours est-il que je l'ai lu et je ne vais pas vous le cacher, je l'ai adoré.

Le synopsis tient en quelques lignes. Anastasia Steele, une jeune étudiante, est amenée à rencontrer Christian Grey, un brillant homme d'affaires. La jeune fille cède rapidement à ses charmes, d’autant plus que Mr Grey lui-même éprouve beaucoup d'attirance pour elle. Mais très vite Ana se rend compte que le bel homme a des pratiques sexuelles qui la dépassent. En effet, Mr Grey s'adonne - comme dit plus tôt - au sadomasochisme.
Je n'en dirai pas plus pour laisser aux éventuels intéressés le plaisir de découvrir la suite.
L'érotisme et les scènes de fornication prennent une grande place dans le roman pour ne pas dire la presque totalité. Les deux amants se cherchent, se trouvent, et notre jeune Anastasia découvre les "plaisirs " du sadomasochisme sous la plume avisée de notre auteur. Celui-ci met littéralement ses personnages à nu dans des descriptions quasi chirurgicales. A la longue, ces scènes de copulation peuvent devenir trop redondantes et ainsi en décevoir certains. Mais l'histoire autour nous permet de nous accrocher afin de découvrir tout ce qu'il y a autour.

Les critiques n'ont pourtant pas été très tendres avec cet ouvrage, disant qu'il ne présentait aucune qualité littéraire et que la psychologie des personnages est plate voire inexistante. Quand je lis ce genre de critique, j'ai envie de leur demander si ils ont réellement lu le roman. Car si il y a bien quelque chose qui m'a marqué personnellement, c'est bien tout le côté psychologique qui habite Christian Grey, un homme torturé qui se bat contre les démons de son passé, s'ouvrant petit à petit au fil de l'histoire, non sans encombres. C'est aussi le combat d'une jeune adulte inexpérimentée qui se bat entre l'éthique et ses sentiments. Alors d'accord, ce n'est pas écrit à la manière d'un Emile Zola ou d'un Victor Hugo, mais dois-je vous rappeler que nous sommes au XXI ème siècle ? Les choses évoluent, c'est un fait, tout comme l'écriture.
Selon moi, cet ouvrage mérite amplement notre attention et sa place dans ma bibliothèque.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 917 fois
14 apprécient · 6 n'apprécient pas

Léa Leclerc a ajouté ce livre à 1 liste Cinquante nuances de Grey

Autres actions de Léa Leclerc Cinquante nuances de Grey