Couverture Clair-obscur

Critiques de Clair-obscur

Livre de (1916)

Chef d'oeuvre, mais chef d'oeuvre compliqué

C’est un roman d’une densité rare, qui nécessiterait (comme Pays de Neige) de mieux connaitre la société japonaise pour saisir avec finesse les enjeux sociaux. Pour faire court, le lecteur français est plus à l’aise, plus réceptif avec Norpois chez les Guermantes qu’à la table des Yoshikawa au théâtre de Nô. Ce roman, qui déplie sur 500 pages la déliquescence d'un couple au long d'une... Lire l'avis à propos de Clair-obscur

2
Avatar maitregazonga
8
maitregazonga ·

Critique de Clair-obscur par vincentB

L'aspect psychologique et social japonais du bouquin est très instructif. Dommage qu'il n'y ait que ça et qu'il y ait autant de redites. La traduction n'est en plus dans l'édition que j'ai lue pas extraordinaire. Lire l'avis à propos de Clair-obscur

Avatar vincentB
4
vincentB ·