Couverture Corniche Kennedy

Corniche Kennedy

(2008)
12345678910
Quand ?
6.5
  1. 3
  2. 2
  3. 4
  4. 14
  5. 14
  6. 47
  7. 75
  8. 49
  9. 13
  10. 2
  • 223
  • 19
  • 73
  • 2

Le nouveau roman de Maylis de Kerangal se déroule dans un sous-quartier de Marseille, plus exactement le long de cette « Corniche Kennedy » qui donne son nom au livre. Une voie rapide séparant des villas huppées d'un bord de mer sans plage aménagée, juste un dénivelé vertigineux de rochers où...

Match des critiques
les meilleurs avis
Corniche Kennedy
VS
Avatar Lola_M_Darling
9
Ode aux bourgeonnants

Nous sommes près des calanques à Marseille, au bord de la voie rapide qui ceinture la ville. Là, à flan de falaise, des adolescents sont en équilibre sur les rochers. Ils se jettent dans la mer. C’est l’été, il fait chaud. Il y a Eddy, le chef. Mais aussi Loubna, Mario, Nissim, Ptolémée et Suzanne.. De l’autre côté de la route, dans un immeuble blanc dominant la corniche, Sylvestre Opéra, le flic, l’ordre, a ses jumelles braquées dans leur direction. Sur la corniche, on apprend à domestiquer...

5
Avatar culturez-vous
5
culturez-vous
Corniche Kennedy, décharnée, décharnés et décharné.

Puisque Réparer les vivants émerveille des dizaines de milliers de lecteurs et que nous recevons bientôt l'auteure, je me mis à lire enfin un Maylis de Kerangal. Le fameux Réparer les vivants est trop médical pour la chochotte que je suis et parmi les autres, c'est Corniche Kennedy qui me tentait le plus. Ce qui est bien, c'est que c'est rapide à lire, je n'ai pas l'impression d'avoir perdu beaucoup de temps, mais tout de même. Si le sujet est intéressant et, il faut que je l'avoue, très bien... Lire l'avis à propos de Corniche Kennedy

2

Critiques : avis d'internautes (7)

Corniche Kennedy
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Critique de Corniche Kennedy par L'Homme Qui Lit

Publié sur L'Homme qui lit : La chaleur de l’été est étouffante sur la cité phocéenne, et les jeunes issus des quartiers populaires trompent l’ennui en bravant les interdits. En bord de mer, coincée au bord d’une route longeant de belles propriétés, la corniche Kennedy est une petite falaise brute, agrémentée d’une... Lire l'avis à propos de Corniche Kennedy

3
Avatar L'Homme Qui Lit
7
L'Homme Qui Lit ·
Découverte
Contemplation d’une bande d’adolescents solaires et vulnérables au sommet de la corniche.

Le maire de la ville de Marseille, le tout-puissant et populiste «Jockey», veut appliquer à la lettre la politique de «tolérance zéro» du Ministère de l’Intérieur et prouver son «efficacité politique», en débarrassant la corniche Kennedy des bandes d’adolescents des cités qui y ont établi leur base. Sur la plate-forme de pierre devenue leur quartier général, la bande d’Eddy, Mario et... Lire l'avis à propos de Corniche Kennedy

3
Avatar MarianneL
7
MarianneL ·
Corps magnifiés pour lutte sublime

Ils sont une poignée d'adolescents marseillais à quitter chaque jour leur cité pour braver les éléments, et les autorités, du haut de la Corniche Kennedy. Plonger est leur manifeste pour la liberté, leur gloire personnelle, leur bras d'honneur à un avenir sans promesses et Maylis de Kerangal leur chantre incontesté. Lire l'avis à propos de Corniche Kennedy

Avatar Laetitia Kermel
9
Laetitia Kermel ·
Epopée insouciante

Corniche Kennedy c'est une falaise au vent des libertés, au zéphyr des sensations juvéniles, à l'insouciance des actes et paroles crus, puissantes, divines ; Corniche Kennedy c'est un style haché, noyé dans le rythme dynamique, hyper-actif des jeunes paumés de notre société. Il y a du dialogue encastré dans la chair du récit, il y a des descriptions encrées dans les sensations mouvantes,... Lire l'avis à propos de Corniche Kennedy

1
Avatar Vagabonde_
6
Vagabonde_ ·
Critique de Corniche Kennedy par akialam

Je ne peux pas dire que j'ai apprécié cet ouvrage, ni même que je l'ai détesté. Pire : il m'a laissée indifférente, essentiellement, je pense, à cause l'écriture assez décousue, usant et abusant d'onomatopées, de cassures pour se rapprocher davantage du flux de la parole ou de la pensée. Pour aggraver le tableau, je n'ai pas réussi à m'attacher aux personnages : ni aux jeunes de la corniche,... Lire l'avis à propos de Corniche Kennedy

1
Avatar akialam
2
akialam ·
Toutes les critiques du livre Corniche Kennedy (7)
Vous pourriez également aimer...