Ce site utilise des cookies, afin de vous permettre de naviguer en restant connecté à votre compte, de recueillir des statistiques de fréquentation et de navigation sur le site, et de vous proposer des publicités ciblées et limitées. Vous pouvez accepter leur dépôt en changeant de page ou en cliquant sur le bouton “Oui J’accepte”.
Oui J'accepte

John Irving "trash"

Avis sur Courir avec des ciseaux

Avatar Alcofribas
Critique publiée par le

Famille dysfonctionnelle, adultes sur qui on ne peut pas compter, abus sexuels… Augusten Burroughs a pris le parti d'en rire et d'en faire rire, à la façon d'un John Irving "trash".

D'où un décalage permanent entre le style laconique que l'auteur a choisi d'utiliser, et les personnages… disons… « exubérants »… « hauts en couleurs » que l'histoire met en scène.
C'est donc risqué, mais ça passe, précisément parce qu'on évite à la fois le récit apitoyé (sur le thème « Oh ! le pauvre ! ») et le réquisitoire vaguement social (« Ces post-hippies, ils élèvent vraiment leurs enfants n'importe comment »).

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 201 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Alcofribas Courir avec des ciseaux