John Irving "trash"

Avis sur Courir avec des ciseaux

Avatar Alcofribas
Critique publiée par le

Famille dysfonctionnelle, adultes sur qui on ne peut pas compter, abus sexuels… Augusten Burroughs a pris le parti d'en rire et d'en faire rire, à la façon d'un John Irving "trash".

D'où un décalage permanent entre le style laconique que l'auteur a choisi d'utiliser, et les personnages… disons… « exubérants »… « hauts en couleurs » que l'histoire met en scène.
C'est donc risqué, mais ça passe, précisément parce qu'on évite à la fois le récit apitoyé (sur le thème « Oh ! le pauvre ! ») et le réquisitoire vaguement social (« Ces post-hippies, ils élèvent vraiment leurs enfants n'importe comment »).

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 169 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Alcofribas Courir avec des ciseaux