Couverture Créanciers

Critiques de Créanciers

Livre de (1888)

Quand Strindberg réglait ses comptes avec sa femme

Trois personnages. Tout d'abord Adolphe, qui se plaint de sa femme Tekla, dont il ne peut se passer, dont les absences le rendent malade, et qui n'arrête pas de se plaindre. Gustave, plus ou moins un ami, du moins pour le temps de la scène un confident, qui s'échine à convaincre Adolphe que Tekla lui pourrit la vie et qu'il doit s'affranchir de sa tutelle dévastatrice. Pas d'acte, pas de... Lire la critique de Créanciers

2 11
Avatar Cthulie-la-Mignonne
6
Cthulie-la-Mignonne ·

Créances à trois voix

Le titre est trompeur. « Créanciers » ne renvoie pas à quelque persécution financière de la part de nantis envers quelque pauvre hère ; il ne rejoint pas quelque obsession balzacienne d’une accumulation financière sujette à d’imprévisibles coups du sort. Non, Strindberg poursuit l’exploration de sa marotte dramaturgique : l’incommunicabilité entre hommes et femmes et la guerre des sexes, que... Lire la critique de Créanciers

3
Avatar khorsabad
7
khorsabad ·