Critique d'un livre d'Agatha Christie... Euh non, de Camilla Läckberg, au temps pour moi.

Avis sur Cyanure

Avatar NeverOvereducated
Critique publiée par le

Toujours autant prise par la collection Babel Noir, je me décide de me plonger (enfin) dans un des romans de Camilla Läckberg.
Bien évidement, choisir ce livre, un peu solitaire, puisque ne faisant pas partie des aventures du très populaire personnage qu'est Ericka Falck, n'a pas été un hasard, bien au contraire.

En effet, avec une quatrième de couverture assez attrayante et un titre équivoque quant à la tragédie qui allait se produire durant le roman, tout n'était fait que pour appâter le pigeon. Du coup, en tant que nana qui fonce dans les coups marketing des éditeurs, j'avais pensé passer quelques heures distrayantes en lisant cela.

Et pourtant, quelle déception.

Tout d'abord, les personnages n'ont aucune profondeur réelle. Ils ne sont décrit ici que de manière rapide, et on en vient à se demander si l'auteur n'aurait pas écrit ce livre entre deux tartines au petit-dej'. Euhm.

Bien dommage en effet, car cette histoire aurait mérité d’être plus approfondie -bien que la chute était plus qu’attendue- et je ne peux que constater à quel point Läckberg a tenté d’imiter une pâle copie d’un roman de notre chère Agatha Christie (Non, mais je n’allais tout de même pas citer Conan Doyle voyons, ça aurait été trop facile, bande de petits joueurs)

Une intrigue jouée dans un lieu clos, ce qui nous laisse une proximité non négligeable avec tous les personnages et une seule et même question : Mais qui a bien pu tuer le vieux schnocke ?
Tu parles… Voilà encore un récit bien pauvre, tant par le style littéraire que par l’histoire déjà écrite maintes et maintes fois.

M’enfin, je laisse une deuxième chance à Camilla. Affaire à suivre.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 357 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de NeverOvereducated Cyanure