Quand on est bien content que Orwell ai été dans la dèche

Avis sur Dans la dèche à Paris et à Londres

Avatar Solost35
Critique publiée par le

George Orwell c'est l'auteur de "1984", de "La ferme des animaux" ou encore de "Hommage à la Catalogne". Avant d'avoir du succès dans les années 1940 (succès assez relatif à l'époque) il publie en 1933: "Dans la dèche à Paris et à Londres", mais pas de bol, dans les années 1930, tout le monde s'en fout d'Orwell. Véritable chef-d'oeuvre "Dans la dèche à Paris et à Londres" est pourtant un incontournable, pour peu qu'on aime les auto-biographies, l'histoire et la dépression.

Un ouvrage fondateur dans l'oeuvre d'Orwell

"Dans la dèche à Paris et à Londres" c'est simplement l'histoire d'Orwell dans le Paris des années 1920, qui galère sa mère pour s'en sortir. Quand on rencontre Orwell il vient de perdre son principal revenu mais il lui reste encore quelques francs pour subsister, c'est quand on lui vole ses derniers deniers que la descente aux enfers commence. Orwell tentera donc de survivre, entre revente de ses affaires au Mont-de-piété, magouilles avec son ami Boris et travail comme cafetier dans un hôtel. C'est sans doute l'ouvrage le plus personnel d'Orwell avec "Hommage à la Catalogne" (lui aussi une auto-biographie) et il préfigure les grands thèmes qui sillonneront son oeuvre. C'est après avoir lu ce livre que l'on comprend, sa haine de l'autorité, son engouement pour le communisme, son désir de mettre les plus démunis au centre de ses ouvrages. Il inaugure ici un style d'écriture qui ne le quittera plus, un style très journalistique certes mais pourtant remplit de métaphores.

Un travail d'investigation

Plus qu'une simple auto-biographie "Dans la dèche à Paris et à Londres" est une fresque sociale. Orwell se fait l'investigateur de la vie des trimardeurs, dépeignant des personnages souvent attachants mais vaincus par la vie, plus que cela, vaincus par la société. Orwell décrit beaucoup, la ville, les gens, ses sensations. Ce parti pris pourra en ennuyer plus d'un mais il fait la force de l'ouvrage car plus Orwell décrit plus l'on arrive à prendre le pouls d'une société parfois cruelle, souvent injuste. On comprend la vie des petites gens dans un Paris crasseux, dans un Londres qui tente d'éradiquer tranquillement la pauvreté, enfin, les pauvres. On explore au fur et à mesure plusieurs strates de la galère, à tel point qu'on se demande parfois si Orwell ne s'est pas juste laisser tomber pour faire une étude approfondie de la question. Dès 1927 (merci Wikipedia) il avait commencé à explorer le monde de la pauvreté à Londres dans l'idée d'écrire un ouvrage, sa descente aux enfers en 1929 lui permettra donc d'étayer celui-ci.

"Dans la dèche à Paris et à Londres" c'est donc un incontournable si l'on s’intéresse à l'oeuvre d'Orwell, il nous permettra de comprendre en partie les tenants et les aboutissants de celle-ci. C'est aussi une magnifique fresque sociale, je pense que notamment les admirateurs de Levi-Strauss ou Hannah Arendt aimerons l'ouvrage. Au final, que l'on aime ou pas, "Dans la dèche à Paris et à Londres" c'est à coup sur un livre qui permettra de dormir moins con.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 191 fois
1 apprécie

Autres actions de Solost35 Dans la dèche à Paris et à Londres