Un livre envoûtant

Avis sur Déracinée

Avatar Calou-mae
Critique publiée par le

Un livre envoûtant, déjà par sa couverture et ensuite par son histoire, mais aussi par son style, j'avais l'impression d'être dans un conte.

Le style d'écriture de l'autrice est énergique, et ne s'encombre pas de chose inutile. Je fus captivée dès les premières lignes du texte. Sur le coup, je ne comprenais pas entièrement le titre de l'histoire, et en arrivant vers la fin, je compris entièrement le sens du titre.

Spoiler → Déracinée pour le Bois, les arbres qui essaye d'arrêter, d'endiguer la contamination, et Déracinée, pour ces jeunes filles que le Dragon enlève tous les 10 ans, en leur coupant leurs racines liées à la terre, qui les empêche de partir. C'était vraiment génial ce double sens dans le titre.

Maintenant les personnages ! Ce sont eux qui m'ont donné le sentiment d'être dans un conte, de par le caractère de certains, mais aussi par les situations où ils se trouvaient. Et de tous, ce fut l'héroïne qui remporta mon coup de cœur, car Agnieszka n'est pas parfaite (belle, impeccable, adroite...), loin de la, elle est maladroite, tout le temps sale, préfère largement être dans la nature, qu'être belle, mais c'est une héroïne au grand cœur qui en fait qu'à sa tête, préférant éviter la violence si possible, avec une grande ouverture d'esprit, acceptant les différences. Bref, elle sort des clichés habituels.

Spoiler → Ça m'a fait penser à Raiponce, quand j'ai lu le passage où elle est enfermée dans la Tour, seule, et qu'elle voit les feux de détresse. Et pour sortir, elle s'est confectionné une corde avec les robes en soie, et les a passés par la fenêtre, car la porte en bas est fermée.

Quant aux autres, les personnages de la cour (le Roi, la reine, les princes...) sont le parfait exemple des personnages de cours, de par leur ambition, leur caractère​ qui les définit.

Spoiler → La reine qu'on secoure, qui est devenue la méchante reine ensuite, un prince bon et prince rêvant de pouvoir, un roi qui se sent trahir, et les enfants princiers en danger de par leur oncle qui veut la couronne.

Quant aux sorciers et sorcières, je trouve que ce qu'ils leur donnent de l'intérêt sont les échanges avec Agnieszka, surtout le Dragon et Alosha.

Pour l'histoire, je suis allée de surprise en surprise, à part quelques petits détails prévisibles, reste n'est que délice. Je suis passé de l'inquiétude, à l'espoir, puis la peur au soulagement, j'ai voyagé, et j'ai ressenti beaucoup d'émotion avec ce livre au fil de la trame. Surtout la fin, elle laisse au lecteur le loisir d'imaginer la suite, tout en indiquant ce qui arrive aux personnages. Ce fut un livre qui me transporta, en me faisant vivre une belle aventure.

http://lecholitteraire.e-monsite.com/blog/fantasy-et-fantastique/deracinee.html#3kP1rcPd8MGqYxFG.99

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 136 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Calou-mae Déracinée