Couverture Dernière nuit à Twisted River

Critiques de Dernière nuit à Twisted River

Livre de (2011)

  • 1
  • 2

Critique de Dernière nuit à Twisted River par Sarah_Connor

Cette histoire d'une cavale de plusieurs décennies d'un père et de son fils à travers plusieurs états contient les motifs Irvingiens classiques : ours, main coupée, femmes fortes... Vous allez grossir rien qu'en lisant les tribulations de ce cuisinier et de son fils... j'ai eu l'impression que le roman tirait trop en longueur toutefois ! Cela provient-il peut-être de cette idée, certes... Lire l'avis à propos de Dernière nuit à Twisted River

6
Avatar Sarah_Connor
7
Sarah_Connor ·

Histoire d'écrire

Pourquoi j'aime John Irving ? mh ? ses livres j'entends, ses histoires Lui et moi c'est une vieille histoire justement : Le Monde selon Garp, L'hôtel New Hampshire, Une prière pour Owen, et autre Epopée du buveur d'eau m'ont accompagné en riant et pleurant dans l'âge adulte. J'en ai même fait le sujet de ma maîtrise de lettres ! Mais fi de ses anecdotes personnelles sans intérêt, cherchons les... Lire la critique de Dernière nuit à Twisted River

5
Avatar fabfel
9
fabfel ·

Y r'vint, de loin.

Décidément, il a disparu l'Irving qui transbahutait avec ses histoires un peu rocambolesques, mais toutes tendres. Lecture laborieuse. Ces allers-retours qui bouleversent la chronologie de l'histoire ne sont pas pour aider à la légèreté : du coup, y'a des répétitions, des mélanges, des pertes. On ne sait plus toujours où on est et pourquoi on y est. Quelques moments très chouettes, mais... Lire la critique de Dernière nuit à Twisted River

7
Avatar Queenie
3
Queenie ·

Critique de Dernière nuit à Twisted River par LioDeBerjeucue

Le fils d'un cuisinier boiteux d'une scierie paumée au fin fonds de l'Amérique du Nord devient romancier et passe sa vie à fuir un destin implacable, soutenu par un conducteur de grumes chasseur d'ours et paranoïaque, et par une foultitude de femmes fatales, âgées et dodues, dont c'est la plus discrète qui le sauvera. Ce roman est un excellent résumé de tout ceux de John Irving : comment... Lire l'avis à propos de Dernière nuit à Twisted River

2
Avatar LioDeBerjeucue
8
LioDeBerjeucue ·

Critique de Dernière nuit à Twisted River par Missbale974

Je retrouve enfin le John Irving de ses débuts,le John Irving qui m’avait littéralement conquise avec l’œuvre de Dieu,la part du diable ou encore La veuve de papier.Oui,je le retrouve enfin et en même temps,je découvre un autre John Irving.Un John Irving qui se livre davantage ou qui se livre tout court en la personne de Danny Baciagulopo. Bien sûr,les personnages de Dernière nuit à Twisted... Lire la critique de Dernière nuit à Twisted River

Avatar Missbale974
9
Missbale974 ·

Roman flou

Twisted River m'a laissé l'impression d'un roman flou, un peu amer, en demi-teinte. On y suit les tribulations de deux hommes : Dominic, cuisinier sur un camps de bûcherons, et son fils, Danny, écrivain en devenir. Suite à une bévue mortelle, ils partent pour fuir les représailles de l'obstiné Cow-Boy, qui, toute leur vie durant et des États-Unis au Canada, ne lâchera jamais leur trace.... Lire la critique de Dernière nuit à Twisted River

2
Avatar Rachel L
6
Rachel L ·

Critique de Dernière nuit à Twisted River par HenriMesquidaJr

Magnifique livre que j'ai dévoré avec passion. Au nord du Nord, au pays des bûcherons et des flotteurs de bois -les draveurs -, il était une fois un petit cuisinier boiteux et son fils de douze ans, gamin impressionnable à l’imagination peuplée d’ours indiscrets. Ils avaient pour garde du corps Ketchum, l’ogre anarchiste, ivrogne, rusé, faux illettré à l’intelligence incisive. A... Lire la critique de Dernière nuit à Twisted River

Avatar HenriMesquidaJr
8
HenriMesquidaJr ·

Critique de Dernière nuit à Twisted River par Tulipe

Certes, il y a des longueurs, et il m'a fallu un petit moment pour m'intéresser à cet univers de bucherons . Mais, comme toujours chez Irving, il y a aussi des personnages trucculents, des rebondissements, de l'humour. Des moments dramatiques aussi. De plus, pour les Irvingophiles, il y a le plaisir de retrouver des éléments familiers : les ours, les mains, l'eau, la mort d'un proche, les... Lire l'avis à propos de Dernière nuit à Twisted River

Avatar Tulipe
7
Tulipe ·

Critique de Dernière nuit à Twisted River par Nina in the rain

La sortie d'un John Irving est toujours un évènement, en tout cas pour moi. Enfin, je dis ça je frime un peu, vu que le dernier c'était Je te retrouverai en 2006 et qu'avant ça c'était la Quatrième main en 2002, autant dire que vu la fréquence des parutions, des évènements irvinguesques j'en ai pas eu beaucoup. Mais là, depuis que Twisted River avait pointé le bout de son nez dans les programmes... Lire l'avis à propos de Dernière nuit à Twisted River

Avatar Nina in the rain
8
Nina in the rain ·

Critique de Dernière nuit à Twisted River par emmaniarkniark

Twisted river, c'est un village de bûcherons, c'est la rivière torrentielle avec sa beauté et sa cruauté. C'est aussi le refuge que devront quitter Cuistot et Danny, son fils de 12 ans. Pourchassée par un homme en quête de vengeance, la famille Baciagalupo va bouelinguer d'état en état, traversant les décennies avec ruse. Une magnifique fresque familiale grâce à laquelle John Irving nous prouve... Lire l'avis à propos de Dernière nuit à Twisted River

Avatar emmaniarkniark
8
emmaniarkniark ·
  • 1
  • 2