👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Charlie Gordon est un attardé qui récure les chiottes dans une boulangerie. Il est tellement bête qu'il ne se rend pas compte que ses compagnons se moquent de lui. Il suit les cours pour attardés de Miss Kinnian, mais ne retient quasiment rien. Un jour, les docteurs Nemur et Strauss l'opèrent en même temps qu'une souris de laboratoire, Algernon. Les capacités intellectuelles de Charlie et Algernon se décuplent. Mais pour combien de temps ?

Le livre se présente comme le journal de Charlie Gordon, du 3 mars au 21 novembre. Au début il y a plein de fautes. Puis les fautes disparaissent et le vocabulaire devient de plus en plus élaboré. Charlie comprend le test de Rorschach, les abstractions, l'intérêt du récit de fiction. Il comprend aussi qu'on s'est fichu de lui. Il développe un sens moral. Il a aussi des réminiscences, sous forme de flashes violents : son père trop occupé, sa mère qui refuse d'accepter que son fils ne soit pas comme les autres, sa soeur qui le déteste... Charlie surmonte tout cela grâce à des séances de psychanalyses, mais il ne parvient pas à surmonter sa peur de la femme, et notamment de son professeur, Miss Kinnian, qui pourtant voudrait bien.

Au sommet de son évolution, Charlie est consterné de la segmentation de la connaissance et de la petitesse des spécialistes qu'il vénérait au départ. Cela pose même des problèmes avec Alice, dont il s'éloigne. Il est même sur le point de développer des dons de télépathe, mais sans les maîtriser.

Puis vient la crise, quand Algernon et Charlie sont emmenés dans un congrès comme le résultat de l'expérience. Charlie ne supporte pas qu'on dise qu'il n'était pas humain avant son opération. Il fuit avec Algernon. Part à la recherche de son père. Rencontre une artiste folle de New York, avec qui il découvre l'amour libre. Comprend finalement qu'il va régresser, et attend dans une grande angoisse sa régression. Il finit à l'asile Warren, en recommandant qu'on mette des fleurs sur la tombe d'Algernon (le titre a donc bien des résonnances funèbres).

C'est un roman plus torturé qu'il n'y paraît, et sous son schéma bien huilé, il est poignant. La partie la plus prenante est celle du développement des capacités de Charlie ; la seconde est plus sombre, avec un Charlie de plus en plus torturé. Il aperçoit fréquemment son ancien moi qui attend son heure : dans le reflet d'une glace, etc... et souffre de dissociation de la personnalité, surtout sous l'effet de l'alcool.

Je classe moins ce livre dans les ouvrages de S.F. que dans le roman social, car au fond c'est une belle plongée dans le monde des inadaptés psychomoteurs. Pas de bons sentiments, du concret : le roman américain à son meilleur.

+ Merci à Julie de m'avoir fait découvrir ce livre.

+ Ceci est ma 500e critique, wouhou ! !
zardoz6704
8
Écrit par

il y a 9 ans

1 j'aime

Des fleurs pour Algernon
Nanash
10

Critique de Des fleurs pour Algernon par Nanash

On m'avait pourtant prévenu, ce livre c'est de l'émotion imprimée. L'histoire est simple, une expérience scientifique donne accès à un attardé mental d'une trentaine d'années à une "intelligence"...

Lire la critique

il y a 11 ans

32 j'aime

4

Des fleurs pour Algernon
MarlBourreau
8

Conte Randu din boukin un telijan !

Charlie Gordon es un atardé mantal qui voudré etre un telijan. Il panse qun si cé ami seré fiere de lui. Il subi alor une opérassion du cervo pour le rendre un telijan. Com pour la souri blanche...

Lire la critique

il y a 8 ans

28 j'aime

1

Des fleurs pour Algernon
Floax
7

Une souris et des hommes

L'histoire d'un attardé mental qui va peu à peu devenir très intelligent suite à une expérience scientifique, au préalable testée sur une souris, que le lecteur suit en lisant les comptes-rendus...

Lire la critique

il y a 9 ans

27 j'aime

15

Orange mécanique
zardoz6704
5

Tout ou rien...

C'est ce genre de film, comme "La dernière tentation du Christ" de Scorsese", qui vous fait sentir comme un rat de laboratoire. C'est fait pour vous faire réagir, et oui, vous réagissez au quart de...

Lire la critique

il y a 8 ans

45 j'aime

9

Crossed
zardoz6704
5
Crossed

Fatigant...

"Crossed" est une chronique péchue, au montage saccadé, dans laquelle Karim Debbache, un vidéaste professionnel et sympa, parle à toute vitesse de films qui ont trait au jeu vidéo. Cette chronique...

Lire la critique

il y a 8 ans

40 j'aime

59

Black Hole, intégrale
zardoz6704
5

C'est beau, c'est très pensé, mais...

Milieu des années 1970 dans la banlieue de Seattle. Un mal qui se transmet par les relations sexuelles gagne les jeunes, mais c'est un sujet tabou. Il fait naître des difformités diverses et...

Lire la critique

il y a 8 ans

35 j'aime

6