Une souris et des hommes

Avis sur Des fleurs pour Algernon

Avatar Floax
Critique publiée par le

L'histoire d'un attardé mental qui va peu à peu devenir très intelligent suite à une expérience scientifique, au préalable testée sur une souris, que le lecteur suit en lisant les comptes-rendus laissés par le cobaye au sujet de sa propre expérience.

De textes pathétiques, remplis de fautes d'orthographes et de pensées d'une connerie ahurissante, on passera donc à des récits dont la syntaxe sera plus complexe et mêlant réflexions sur la condition humaine et anecdotes sur le vécu du patient, en comparaison avec sa vie en tant qu'idiot. Un concept assez brillant, qui permet pas mal de remises en question sur le traitement des handicapés dans notre société, mais aussi sur la conception-même de l'intelligence. Le tout est évidemment exagéré, ce n'est pas avec un QI de 185 qu'on peut pour autant comprendre tous les aspects de la science ou parler couramment toutes les langues du monde, mais l'isolement dans lequel se plonge le héros au fur et à mesure de ses découvertes est assez intéressant : plus il apprend, plus il se rend compte du peu de choses qu'il connait, et se met limite à regretter l'époque où il n'avait pas conscience de toutes ces choses qui pour lui n'existaient pas.

Le regard des autres va aussi changer, passant de la tête de turc de son groupe "d'amis" au mec surdoué prétentieux qui peut remettre quiconque à sa place, il va même se rendre compte que les scientifiques et professeurs d'université ne sont finalement que des hommes, loin d'être omniscients.

Et globalement, ses diverses expérimentations seront assez intéressantes à suivre, que ce soit sur les plans relationnels, amoureux, professionnels ou intellectuels, et malgré le côté hyperbolique de l'ensemble, c'est un roman qui m'aura fait pas mal réfléchir.

Il n'est toutefois pas exempt de quelques défauts, plutôt ennuyeux; tout d'abord la narration est répétitive par nature, puisque le récit est construit comme un journal intime, ce qui lasse facilement. Ensuite, les différents personnages sont trop stéréotypés, et méchants, gratuitement. On comprend leurs motivations et ce qui les rend aigres, mais j'ai eu l'impression que l'auteur avait forcé le trait (surtout pour le scientifique en charge de l'expérience et les parents du héros) pour rendre l'histoire la plus tragique possible. C'est vraiment très larmoyant, et si le roman émeut, ce n'est clairement pas grâce à ces ficelles bien trop peu subtiles, mais plutôt grâce aux relations que Charlie (=le héros) entretient avec les gens, et en particulier avec la souris qui a subi la même expérience : Algernon.

Cette fameuse souris est à la fois l'une des plus grandes forces, et un léger problème pour le récit : elle arrive particulièrement bien à toucher la corde sensible, mais de par sa nature de cobaye, elle permet d'anticiper tout ce qui se passera ensuite au héros, ce qui réduit la surprise du destin de Charlie. Tout est annoncé cinquante pages à l'avance, et il ne peut que suivre le même chemin. Ce qui au final rend l'histoire d'autant plus poignante.

Au final, "Des fleurs pour Algernon" est un roman très intéressant, dont la forme est assez originale, de même que le propos, mais qui souffre de l'exagération marquée des caractères des différents personnages et de l'expérience-même vécue par Charlie, ainsi que d'une narration quelque peu ennuyeuse. Mais c'est l'un de ses romans qui a le mérite de foutre une claque au lecteur, de le pousser à l'introspection et qui réussit néanmoins à l'émouvoir.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 4238 fois
25 apprécient · 1 n'apprécie pas

Floax a ajouté ce livre à 1 liste Des fleurs pour Algernon

  • Livres
    Cover ~ Lectures 2013 ~

    ~ Lectures 2013 ~

    J'essaye d'être éclectique, de lire des livres prêtés par des amis, d'autres conseillés par SensCritique et d'autres encore...

Autres actions de Floax Des fleurs pour Algernon