Litterature Neunesse

Avis sur Divergente, tome 1

Avatar Froggywinky
Critique publiée par le

Cette astuce de sioux qui consiste à assigner l'étiquette "Jeunesse" à bien des romans neuneus laisse songeur... Là, ça fait carrément pitié, y'a TELLEMENT de dystopies géniales qu'on peut lire même quand on est ado, c'est quasi criminel que de balancer une savonnette pareille aux jeunes lecteurs. Mamies-albums qui imaginez les mômes imaginer et leur donnez en modèle ce machin niais, pubards de l'édition,et toi Zeljko Mirmic (c'est le mec qu'a bouffé mon raton-laveur à Sarajevo) JE NE VOUS SALUE POINT.
Sans déc.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 806 fois
4 apprécient

Autres actions de Froggywinky Divergente, tome 1