Sans regret pour ma culture littéraire

Avis sur Du côté de chez Swann

Avatar La Petite Cognée
Critique publiée par le

Quand j’ai lu sur Wikipédia qu’«À la recherche du temps perdu est parfois considéré comme l'un des meilleurs livres de tous les temps » j’ai trouvé le jugement bien trop subjectif pour que ne soit pas mentionné selon qui mais ça a tout de même piqué, à nouveau, ma curiosité. Bon et puis il y’avait cette histoire de madeleine, c’était une bonne occasion de lire ce qui a donné naissance à une expression aussi connue. Je suis donc repartie pour une troisième tentative.

Le problème c’est que je hais par dessus tout le récit des désœuvrements de la classe bourgeoise, encore plus quand ça se passe au 19ème, alors si en plus il n’y a pas vraiment d’histoire à suivre… je raconte pas le calvaire (d’où la troisième fois).

Oui il a un style qu’on peut considérer comme magnifique et il a une belle manière de faire vivre au lecteur certaines émotions/sensations. Mais impossible d’apprécier ces qualités si ça se fait via le récit d’une bande de bourgeois qui glandent toute la journée. J’étais particulièrement sciée de lire le récit attendri de la vielle tante qui, pour occuper ses loooooongues journées passées devant sa fenêtre à cancaner sur le voisinage, s’amuse à accuser sa fidèle bonne (encore un truc qui me rend dingue) de la voler !

Je fais donc mon deuil de Proust, je n’irai pas plus loin, jamais, sans regret pour ma culture littéraire.

J’ajoute, quelques mois plus tard, ce passage de « A la ligne » de Joseph Ponthus que je suis en train de lire :

« Trente minutes

C’est tout dire

La pointeuse est évidemment avant ou après le vestiaire

Suivant que l’on quitte ou prenne son poste

C’est-à-dire

Au moins quatre minutes de perdues

En se changeant au plus vite

Le temps d’aller à la salle commune chercher un café

Les couloirs les escaliers qui ne semblent jamais en finir

Le temps perdu

Cher Marcel je l’ai trouvé celui que tu recherchais

Viens à l’usine je te montrerai vite fait

Le temps perdu

Tu n’auras plus besoin d’en tartiner autant »

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 517 fois
9 apprécient · 2 n'apprécient pas

Autres actions de La Petite Cognée Du côté de chez Swann