Remontons le Fleuve du temps...

Avis sur Dune - Le Cycle de Dune, tome 1

Avatar Madghast
Critique publiée par le

Dune...

Un ami m'avait conseillé le livre, mais je n'étais pas convaincu, aussi l'avais-je laissé me spoiler violemment l'histoire. D'un autre côté, pour moi, une histoire, une véritablement bonne histoire, peux résister au sévices du spoiler. Je l'avais écouter d'une oreille distraite, mais finalement, je m'étais décidé a regarder le film, dans une réaction bien beauf, je l'admet.

Le film m'avait laissé très sceptique, mais intrigué néanmoins. On sentais un univers sous jacent très riche.

Le fleuve du temps s'écoule encore, et plusieurs années plus tard, je tombe sur l'ouvrage disponible en occase en poche. Je finis par me décider, et j'achète le premier volume.

Et Dune, c'est une oeuvre un peu comparable a ses vins qui ne révèle leur gout véritable qu'une fois l'amertume première passée.Il y a une cohérence dans l'univers, une richesse culturelle qui rend le monde aussi tangible qu'un rêve. Tant que vous êtes dedans, c'est cohérent.

L'univers est fascinant, les concepts sont profonds et intéressants, toujours actuels. On sent l'influence de cet univers a travers les métabaron, l'univers de Warhammer 40K, et bien sur Game of Throne. Pas mal de fresque épique, en somme...

On se surprend au fil de l'histoire à constater que l'univers est une source d'inspiration pour Game of throne, ou au moins des similitudes troublantes dans les éléments de l'histoire.

On sent aussi, toute les thématiques de la période durant laquelle Dune a été écrit : décolonisation, drogue, religion, dépendance économique, c'est une vision aussi profonde qu'étrange que Frank Herbert possède du futur, voir des futurs : celui qu'il rêve, et celui que nous vivons...

Mais soyons clair, l'oeuvre à aussi ses faiblesses : la façon dont est narrée l'histoire elle-même n'est pas la moindre. La construction est parfois confuse. On ne sait pas toujours qui pense quoi, qui fait quoi au sein d'un chapitre. Pour refaire la comparaison, G.R.R. Martin s'en sort bien mieux en choisissant le point de vue d'un personnage par chapitre, plutôt que d'en changer intempestivement au sein d'un même chapitre.

Je reprocherais aussi parfois la dimension parfois "mécanique" de l'oeuvre. Je ne parle pas du style même, mais la description des combats est parfois trop "abstraite", ce qui rend l'oeuvre moins "humaines".

En bref, Dune est une fondation de la littérature, et sinon de la SF, et comme toutes les fondations, elles souffrent du fait qu'on peut la trouver moins jolie et moins aboutie que les parties plus visibles et plus récentes, mais elle n'en reste pas moins un monument incontournable pour ceux qui veulent apprécier le parcours de la SF et remonter son fleuve du temps...

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 282 fois
1 apprécie

Autres actions de Madghast Dune - Le Cycle de Dune, tome 1