Cover Efroyabl ange1

Efroyabl ange1

Feersum Endjinn

1994

29

76

9

7.9

Livre de Iain M. Banks · mai 2013 (France)

Genre : Roman

Traductrice :

Anne-Sylvie Homassel
Toutes les informations

Une femme nullement humaine, une autre qui s'entète à porter son nom d'homme, un militaire huit puis sept fois mort, un enfant au verbe particulier ? tels sont les héros qui doivent sauver la Terre. Ils rencontreront, aux cours de leur quête, des vivants comploteurs, des morts biens renseignés, une fourmi farceuse, quelques pareseeux chuinteurs et nombre d'oiseaux bavards et d'outre-cieux. Sans compter un roi voyeur, ses sbires évidemment cruels, des êtres numériques et une tête de mort... Voir plus

Aucun résultat

nm-reader
9
nm-reader

Critique positive la plus appréciée

Formidabl Banks

Ami lèktör, si tanvisaj 2 plonjé dan "efroyabl ange1", sach köton voiyaj srarud & sömé danbuch, kil tö dmandra unn concantrasion 2 tou lè zinstan ; mè tu nlö rgrètra pou1. Rud, pa sölmen acoz 2...

il y a 9 ans

12 j'aime

3

MarianneL
9
MarianneL

Critique de par MarianneL

Il était une fois, dans un futur lointain, Efroyabl Ange1. Et dans ce futur, la terre a été en partie désertée par une vague d’émigration humaine vers les étoiles, et les connaissances...

il y a 9 ans

9 j'aime

leleul
9
leleul

Critique de par leleul

La mort récente de Iain M. Banks m’a beaucoup attristé. Par un hasard tragique, elle coïncide à peu de choses près avec la parution dans l’Hexagone de Feersum endjinn, roman intraduisible aux dires...

il y a 9 ans

7 j'aime

rmd
9
rmd

Critique de par rmd

Dans un futur lointain, ce qui reste de l’humanité est structuré autour d’un immense château, ancienne bâtisse qui servait à atteindre les étoiles. Le monde est menacé par la dévoration, un phénomène...

il y a 9 ans

5 j'aime

nostromo
9
nostromo

Smith, agent Smith....

Très belle et très complexe machine, engin de concentration massive, petit tour de force d'imagination et d'écriture, Effroyabl ange1 se tient un peu à part dans l'oeuvre de Iain M. Banks , oeuvre...

il y a 8 ans

2 j'aime

4