Couverture Elevation

Critiques de Elevation

Livre de (2018)

  • 1
  • 2

Un peu léger ...

Un histoire qui commence avec une perte de poids sans explication ni justification. Il n'y en aura d'ailleurs jamais tout au long du récit, ce qui est quand même énorme en soi : dans la peau sur les os, au moins, c'est un sort jeté qui est responsable du sort du héros. Un problème de caca de chien sur la pelouse. Un aspect militant tellement grossier et manichéen qu'il en est ridicule, et... Lire l'avis à propos de Elevation

2 1
Avatar Jean-LucL
2
Jean-LucL ·

Histoire banale

Une histoire qui a l'avantage d'être courte, très superficielle. L'homme qui perd du poids tous les jours, pourquoi? On ne sait pas. Qu'est ce qu'il en fait, pas grand chose si ce n'est gagner une course. Le style n'est pas désagréable à lire. On notera tout de même la politisation ratée du récit, qui trop simplement catégorise une partie de la population. Je ne suis pas contre le fait de... Lire l'avis à propos de Elevation

2
Avatar MobyLaffrey
5
MobyLaffrey ·

Elévation à mi-hauteur

Avec élévation, on s’attend dès le positionnement du pitch de base à une version actualisée et modernisée de « sac d’os » ou de « la peau sur les os ». Il est vrai que, 40 ans plus tard, les divagations de bohémiennes font désormais plus partie du folklore que des craintes des lecteurs. Pour autant, ici, dans cette grande nouvelle plus que petit roman, visiblement sortie sous le... Lire l'avis à propos de Elevation

2 1
Avatar Ponchiot
4
Ponchiot ·

En apesanteur

Parmi la pléaide de romans que Stephen King nous sert depuis quelques années à une cadence folle, un rythme tellement effréné qu'on pourrait frôler l'indigestion, "Elevation" nous offre un peu de fraîcheur et le temps de respirer: une centaine de pages, deux heures de lecture et c'est plié. "Elevation" constitue donc davantage une longue nouvelle plutôt qu'un court roman, mais peut-être... Lire l'avis à propos de Elevation

2
Avatar Quentin Dubois
6
Quentin Dubois ·

Et dire que certains s'acharnent à envoyer des robots sur Mars

(Bande de petits joueurs :) ) Eh ben moi comme Monsieur Carey j'ai aussi perdu beaucoup de poids, mais moi c'est vraiment juste parce que je suis plutôt bien malade ha ha c'est drôle. Mais depuis que j'ai lu Élévation, ben plus tard je veux faire Ballon, mais pas en dilettante v'voyez, vraiment de façon professionnelle genre avec la cordelette et tout, et le fait que j'ai ENFIN trouvé ma voie... Lire la critique de Elevation

Avatar Mrs_Diver
10
Mrs_Diver ·

Critique de Elevation par loeilnoir

Elévation est un très court roman, le plus court peut-être écrit par Stephen King, ce qui est assez insolite car il nous a plutôt habitués à de gros pavés bien consistants ! Je ne peux m’empêcher de trouver à ce roman des allures de fable, sympathique de prime abord, mais qui laisse un goût de tristesse, car le thème évoqué bouleverse douloureusement le lecteur. Un petit tour, donc,... Lire l'avis à propos de Elevation

Avatar loeilnoir
10
loeilnoir ·

Ça pouvait attendre

Pourquoi avoir publié cette nouvelle en dehors d'un recueil ? Peut-être parce que King n'a sorti qu'un seul roman la même année et qu'il tient à au moins 2 titres par an ? Si elle n'est pas mauvaise, on est loin de certains bijoux qu'on peut trouver dans Danse macabre ou Juste avant le crépuscule. C'est une version plus douce et gentille de La peau sur les os et si... Lire la critique de Elevation

Avatar RawhideKid
6
RawhideKid ·

La masse ne fait pas le poids.

C'est avant tout un hommage à « L'homme qui rétrécit » de Richard Matheson, le livre lui est d'ailleurs dédié. Mais le personnage principal au lieu de rétrécir de jour en jour, perd du poids jusqu'à être plus léger que l'air. Mais si l’œuvre de Matheson avait le statut indéniable de roman, on est avec « Élévation » dans le conte moderne où messages et clefs de... Lire l'avis à propos de Elevation

Avatar Samuel d'Halescourt
6
Samuel d'Halescourt ·

Elevation !

Avec ses seulement 147 pages, Elevation fait figure de nouvelle plus que de roman. Malgré tout, il parait en tant que tel, se lit trés vit et, dans ce format, est une vraie réussite ! Scott Carey a un probléme. Chaque jour il se pése. Et chaque jour il maigrit. Pourtant, physiquement, rien ne change. Et pire : il a beau retiré ses habits, ou porter des haltères sur la balance, le... Lire l'avis à propos de Elevation

Avatar David Rumeaux
9
David Rumeaux ·

Petit Intermède du King...

Scott Carey, concepteur de site Web, a un problème de santé : il perd du poids. Vite, et beaucoup. Mais, comme si cela ne suffisait pas, son aspect ne change pas, il reste ce solide gaillard assez enrobé. Pire, qu’il soit nu ou habillé, avec des poids dans les mains et des pièces plein les poches, le poids ne varie pas. Scott se confie à un de ses rares amis, le docteur Bob Ellis, médecin à... Lire la critique de Elevation

Avatar Michael Fenris
7
Michael Fenris ·
  • 1
  • 2