Avis sur

Ellana, l'envol - Le pacte des Marchombres, tome 2 par Skarn-sha

Avatar Skarn-sha
Critique publiée par le

Premiers livres que je lis de cet auteur, pourtant vivement conseillé par Plume et bien d'autre, cette trilogie est un véritable coup de cœur.

Je m'étais en effet attendu à un bon roman de fantasy. Cette série en possède d'ailleurs toutes les caractéristiques : des monstres, des héros aux capacités spéciales surhumaines, de l'amour, des guerres, des trahissons, de nombreuses tragédies, des prophéties et d'étranges noms aux consonances magiques.

Rien de bien transcendant si j'ométais de mentionner la plume incroyable de Bottero.

En effet, bien que le lecteur se contente de suivre la progression d'Ellana sur la voie des marchombre, ce roman recèle de grandes richesses.

En plus de bâtir un univers complet, Bottero construit toute une philosophie autour de l'enseignement dispensé par le maître marchombre à son élève.

Et surtout, Bottero manie la plume comme les marchombres leurs dagues : le geste est simple, mais gracieux et efficace, sans superflu et toujours emprunt d'une certaine poésie.

Dans les bonus, Bottero décrit d'ailleurs sa manière d'écrire :

Écriture. Travail sur la forme. Lisser ses phrases pour qu'elles caressent, les affûter pour qu'elles tranchent, les effiler pour qu'elles percent, les vriller pour qu'elles crochètent. Faire de ses phrases une panoplie d'outils destiné à un seul but : sculpter l'émotion.

Bottero, plutôt que d'embellir son texte avec des mots aux rythmes chantant, mise sur la puissance, quasi-magique du sens profond de chaque mot qu'il emploi.

Les poésies marchombres sont extrêmement courtes, parfois juste trois mots, et semblent basées sur la puissance des mots utilisés dans le bon contexte.

Élan de vie

Murs oubliés

Libre.

Les personnages sont superbement décrit, en particulier, évidement, Ellana parfait mélange entre un shinobi et Wolwerine, au caractère bien trempé et à la curiosité égale à sa soif de liberté : insatiable

Je n'ai eu qu'une envie une fois le troisième tome engloutit, c'était de me plonger dans la quête d'Ewilan, trilogie que j'aurai d'ailleurs du lire entre les tomes deux et trois.

En effet, il y a un grand trou, chronologiquement parlant, entre ces deux livres que ce cycle d'Ewilan comble. Je ne m'en suis aperçu qu'une fois le tome trois entamé et, étant donné l'intrigue poignante tombant dès le début du livre, je n'ai pas pu le reposer.

Toutefois, l'auteur fait suffisamment de rappel pour que l'on raccroche les wagons facilement.

Petite cerise sur un gâteau déjà alléchant : les doubles réponse, du savant et du poète.

A de nombreuses questions, Ellana (et quelques autres personnages) donnent deux réponses : Celle du savant et celle du poète, deux réponses distinctes et pourtant complémentaires, deux facettes d'une même vérité, comme celle donné à Ellana par sa mère au début du premier tome:

-Tu reviendras quand ?

- Il y a deux réponses à ta question. Comme à toutes les questions, tu le sais bien. Je commence par laquelle?

A l'extérieur, un bruit terrifiant s'éleva. Le bruit des armes qui s'entrechoquent, fendent la chair, donnent la mort. La fillette tressaillit mais sa mère, en lui caressant la joue, réussit à l'enfermer dans l'univers de son regard.

- Laquelle?

- Celle du savant.

-Je ne reviendrais peut être jamais, ma princesse.

- Elle est nulle cette réponse. Donne moi celle du poète.

Isaya se pencha pour lui murmurer à l'oreille.

- Je serai toujours avec toi. Où que tu te trouves, quoi que tu fasses, je serai là. Toujours.

Elle avait placé la main sur sa poitrine. La petite la regarda avec attention.

- Dans mon cœur?

-Oui.

Si je recommande ce livre ?

Il y a évidement deux réponses à cette question.

Celle du poète : Cette trilogie est à lire et à relire en se laissant transporter dans le monde magique que cet auteur français, hélas décédé, nous à laissé.

Celle du savant : Cette trilogie est clairement déconseillée en tant que livres de chevet (Risque de nuit blanche important).

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1018 fois
8 apprécient

Autres actions de Skarn-sha Ellana, l'envol - Le pacte des Marchombres, tome 2