Vivez toutes les émotions du cinéma avec Orange

Paresse et politique

Avis sur Éloge de l'oisiveté

Avatar fabricio
Critique publiée par le

La première impression qui ressort une fois qu'on à lu l'éloge de l'oisiveté c'est qu'il porte bien son nom. 40 pages et encore c'est écrit gros! Ca tombe bien je suis paresseux.

Russell bien que prix Nobel de littérature fondateur de la logique moderne, etc... a écrit un livre simple et compréhensible par tous.

Sa thèse est simple il faut abolir le culte du travail.
La production industrielle est maintenant suffisante pour assurer avec un minimum de travail les besoins de toute l'humanité.

L'auteur est un doux rêveur d'extrême gauche et il n'a vraiment rien compris au capitalisme moderne.

Le but c'est de faire du fric. Tant pis si l'on produit des gadgets qui servent à rien!
Et le travail comme disait Nietzsche c'est la meilleur des polices.
Un ouvrier qui bosse et un homme qui ne pense pas donc qui ne se révolte pas!

Cher Russell nous ne sommes pas dans le monde de ouioui! Travaillez que 4h par jour? Quel stupidité!

Travaillons plus! Gagnons moins! Pensons un peu à la BMW que le patron va pouvoir s'acheter grâce à nos labeurs!

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 823 fois
6 apprécient · 1 n'apprécie pas

Autres actions de fabricio Éloge de l'oisiveté