Couverture En finir avec Eddy Bellegueule

En finir avec Eddy Bellegueule

(2014)
12345678910
Quand ?
6.7
  1. 27
  2. 42
  3. 56
  4. 88
  5. 183
  6. 404
  7. 736
  8. 611
  9. 225
  10. 71
  • 2.4K
  • 188
  • 701
  • 47

Le récit romancé d'Eddy Bellegueule, élevé dans une famille ouvrière. Sa manière de se tenir lui valent de nombreuses humiliations.

Match des critiques
les meilleurs avis
En finir avec Eddy Bellegueule
VS
Tu seras un homme, mon fils !

D'habitude, je suis plus que dubitatif face à cette mode de la littérature française contemporaine qui consiste à confondre lecteur et psychothérapeute. Les auteurs qui passent leurs livres à exposer les faits les plus traumatisants de leur vie, qui étalent leurs hontes à longueur de pages, ça me laisse dubitatif. Ça leur fait sans doute du bien à eux de l'écrire, mais est-ce que ça en fait une œuvre littéraire pour autant ? Il y a environ deux ans de cela, j'avais pris, dans les...

20 9
Beaucoup de haine et peu d'intérêt

Je n'ai pas lu "En finir avec Eddy Bellegueule" à sa sortie, j'ai voulu laisser passer le temps, ne plus être dans le commentaire à chaud et à cœur, dans la passion et le débat qui ont animé sa sortie. Aussi, je suis assez difficile avec les autobiographies et les autofictions, je trouve que s'il n'y a pas un grand intérêt littéraire derrière, on peut s'en passer. Mais comme il y a marqué "Roman" en sous-titre sur la couverture du livre, je me suis dit que la perspective narrative serait... Lire la critique de En finir avec Eddy Bellegueule

21 6

PostsEn finir avec Eddy Bellegueule

Critiques : avis d'internautes (83)

En finir avec Eddy Bellegueule
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Critique de En finir avec Eddy Bellegueule par BibliOrnitho

Dans un patelin paumé de la Picardie profonde et ouvrière : le collège et, juste en face, l’usine locale. Les gosses vont à l’école de la République jusqu’à 16 ans pour pas faire sauter les alloc’ de papa et maman qui ne pourraient survivre sans. Mais sitôt le 16e anniversaire révolu, beaucoup d’entre eux traversent la rue pour entrer dans la vraie vie : celle où il faut bosser pour rapporter... Lire l'avis à propos de En finir avec Eddy Bellegueule

19 1
Avatar BibliOrnitho
7
BibliOrnitho ·
Continuer avec Edouard Louis

En finir avec Eddy Bellegueule est le premier roman du jeune Edouard Louis. Dans ce récit autobiographique poignant et cruel de vérités, il nous dépeint sa jeunesse chaotique qu'il a réussi à fuir, à contre courant. Ce livre regorge de choses répugnantes, de personnages piteux rongés par la honte, qui prennent part à de terribles scènes qu'un gamin ne devrait jamais... Lire la critique de En finir avec Eddy Bellegueule

5 2
Avatar Tchelloveck
7
Tchelloveck ·
Découverte
En finir avec l'écriture de soi

On peut dire que ça commençait mal, j'avais peur qu'on nous refasse le coup de l'autobiographie à 21 ans avec la mère en pleine puissance (le rejet, l'amour mal masqué) et le dégoût du passé... Mais, finalement, même si c'est ça, il y a une certaine ambiance qui se créer, et ce regard dur, abrupt sur soi-même, sa différence et le milieu duquel on vient, contre lequel on se bat, s'apercevant... Lire l'avis à propos de En finir avec Eddy Bellegueule

27 8
Avatar eloch
7
eloch ·
Critique de En finir avec Eddy Bellegueule par MarianneL

"De mon enfance je n'ai aucun souvenir heureux. Je ne veux pas dire que jamais, durant ces années, je n'ai éprouvé un sentiment de bonheur ou de joie. Simplement la souffrance est totalitaire : tout ce qui n'entre pas dans son système, elle le fait disparaître." Un jeune homme, étudiant normalien et issu d’un milieu très pauvre dans un village du Nord de la France, auquel sa délicatesse, ses... Lire l'avis à propos de En finir avec Eddy Bellegueule

21
Avatar MarianneL
7
MarianneL ·
Le problème de l'énoncé

Roman, autobiographie, autofiction, oeuvre littéraire, ou sociologique? On est perdu. Je suis perdu. Un usage esthétisant d'une misère, un livre où est dépeint une population paupérisée au sens large, écrit dans un français parfait mais scolaire. Le livre apparaît comme une arme, servant de revanche. C'est un texte fortement teinté d'affects, certes, mais il s'agit nullement d'un récit utilisant... Lire la critique de En finir avec Eddy Bellegueule

10
Avatar Tom Sawyer
6
Tom Sawyer ·
Toutes les critiques du livre En finir avec Eddy Bellegueule (83)
Vous pourriez également aimer...