"Paye ta Life" (pour les bilingues prépubères)

Avis sur Être mais Avoir

Avatar RimbaudWarrior
Critique publiée par le

Idem que pour ma précédente bafouille,
en lieu et place d'une autocritique,
la quatrième de couv'
qui casse des briques :

Homme d’affaires

Beau costard belle cravate
Mais j’ai vu des reflets douteux
dans tes yeux vacants
sans visites
J’ai subi la gravité moite
de ta main scellée
sur la mienne
J’ai flairé les relents fumeux
d’un cigare éteint
sur ton cœur
J’ai entendu les vomissures
de tes mots-machines
plein la gueule
Et j’ai goûté le temps perdu
en ta compagnie
financière
Non je le répète
Beau costard belle cravate

Pierre Bremond

La poésie et ses poètes auraient terriblement tort de se prendre trop au sérieux, d’où le sous-titre de ce recueil accessible au plus grand nombre. Lyrique, philosophique et engagé, le deuxième ouvrage de son auteur, ayant troqué la rime riche pour le vers libre, tâchera çà et là de désacraliser le genre au fil des cinq parties qui le composent. #verscoquins
L’auteur tient par ailleurs à remercier Yves Dechevais, l’homme de lettres que je suis littéralement, pour sa préface et ces quelques caractères d’impression (mes frères Tom et Manuel supportant d’autres projets actuellement).

-

NB1 : les premières pages sont disponibles sur le site éditeur (onglet "aperçu" en bas), et si vous êtes du genre à publier des critiques objectives sur SC ou ailleurs (même courtes) de ce que vous avez lu, MP-wam et je vous enverrai gratos le PDF du livre. ;)
NB2 : fallait bien mettre une note pour avoir le droit d'une critique, c'est un peu con...

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 331 fois
7 apprécient

Autres actions de RimbaudWarrior Être mais Avoir