Couverture Eugénie Grandet

Critiques de Eugénie Grandet

Livre de (1834)

  • 1
  • 2

Les ravages de la cupidité.

Je me rappelle avoir eu une discussion très intéressante à propos de ce livre avec ma tante qui me dit : "Balzac c'est du cinéma".Et en effet, cette phrase qui ne paye pas de mine révèle toute l'écriture de l'auteur dans sa qualité première : l'on voit ce qu'il écrit. Eugénie Grandet est un chef-d'oeuvre de la littérature française et nous rend, à sa lecture, d'autant plus... Lire l'avis à propos de Eugénie Grandet

4 2
Avatar Paul Staes
9
Paul Staes ·

Critique de Eugénie Grandet par Gwen21

Bien qu'appréciant la littérature classique, l'oeuvre de Balzac ne m'a jamais particulièrement attirée, peut-être parce qu'elle me fait un peu peur ? Toutefois, parmi les volumes qui composent la "Comédie Humaine", "Eugénie Grandet" est sans doute celui qui me fascinait et m'aimantait le plus et ce parti pris a sans doute compté dans le grand plaisir que j'ai eu à le découvrir enfin.... Lire la critique de Eugénie Grandet

3 1
Avatar Gwen21
9
Gwen21 ·

Critique de Eugénie Grandet par corumjhaelen

En abordant mon premier Balzac longtemps après mes derniers cours de français, j'avais l'image d'un écrivain ennuyeux et poussiéreux, plein de vaines descriptions sans intérêt, opinion formée par l'avis de gens qui l'avait lu pour leur cours. Quel ne fut donc pas mon plaisir lorsque je découvris la merveilleuse ouverture de ce roman, une description certes, mais une description bien plus... Lire l'avis à propos de Eugénie Grandet

3
Avatar corumjhaelen
9
corumjhaelen ·

Critique de Eugénie Grandet par Scarlett

Balzac décrit les caractères humains à la perfection. Ici, la figure même de l'avarice est Monsieur Grandet. Il est dépeint dans tous les travers les plus torves de son vice, et ce jusqu'à sa mort. Autour de lui gravitent sa femme qu'il terrorise, sa domestique fidèle et bonne, et sa fille dévouée. Celle-ci attire les convoitises des voisins qui viennent faire leur cour chez les Grandet, en... Lire l'avis à propos de Eugénie Grandet

3
Avatar Scarlett
8
Scarlett ·

Très chiant (tout n'est pas perdu, lisez jusqu'à la fin !)

Tout est dans le titre. Je conçois que certain considère Balzac comme un génie avec ses descriptions interminables, je ne les blâme pas, je n'aime pas c'est tout. Je préfère Zola qui réussit à nous plonger totalement dans un univers précis sans avoir recours à ces artifices que sont les descriptions. J'ai lu ce livre il y a longtemps, peut-être devrais-je retenter Balzac mais pas avec ce livre... Lire la critique de Eugénie Grandet

10 5
Avatar Willa
5
Willa ·

Voir Saumur et ne pas mourir...

Cela faisait longtemps que je n'avais pas lu de Balzac, a fortiori un Balzac de province. Et Dieu sait que je connais moins bien ceux-là. "Eugénie Grandet" m'a donné envie d'en lire d'autres. L'histoire se déroule sur 16 ans, entre 1819 et 1927, même si les événements les plus importants se déroulent en 1819. Le chapitre d'introduction décrit comment Félix Grandet, tonnelier de Saumur, réussit... Lire la critique de Eugénie Grandet

5
Avatar zardoz6704
8
zardoz6704 ·

Mitigé

J'ai dû livre ce livre pour les cours et, évidemment, j'avais des préjugés sur Balzac. Qui sont désormais renforcés. L'histoire, sans spoiler, est hyper triste, mais surtout : c'est hyper long ! C'est évidemment un chef d’œuvre, c'est très bien écrit, Balzac est très bon sociologue et certains passages sont passionnants, mais dans l'ensemble les personnages - et rapidement, même... Lire la critique de Eugénie Grandet

Avatar timpera
6
timpera ·

Bon...

Ce livre est une longue attente...c'est surement bien écrit mais le manque de rebondissement ou d'histoire tout court empêche d'apprécier la lecture de ce livre qui semble interminable, à l'origine cela devait être une nouvelle, et ça se ressent... Cette oeuvre en 6 mots : On attends...on attends encore...toujours... Lire la critique de Eugénie Grandet

Avatar Alexolandra
4
Alexolandra ·

Chiant dans la forme, intéressant dans le fond.

J'ai beau adorer lire, je ne supporte pas ces descriptions interminables, je me suis surpris à sauter des pages, ce n'était pas embêtant, mais insupportable ! Néanmoins grande qualité d'écriture et histoire intéressante, qu'il faudrait décrire en bien des lignes, ce qui m'empêche de passer sous la barre des 5, Balzac surprend, mais son style ne me plait guère... Lire l'avis à propos de Eugénie Grandet

Avatar OldSnake
5
OldSnake ·

Une sombre farce sociale

Un peu à la manière de Claude Chabrol, parfois avec des relans rappelant Groland, Balzac aime bien croquer la bourgeoisie de province, comme la société parisienne. C'est ici la première qui trinque le plus. Cette galerie de portraits inscrits dans une vie rétrécie par l'avarice et la sécheresse du père de famille fait grincer des dents. Elle est certes moins sordide que dans le Curé de Tours,... Lire l'avis à propos de Eugénie Grandet

1
Avatar Alexandre Katenidis
8
Alexandre Katenidis ·
  • 1
  • 2