Evariste est la biographie romancée de Evariste Gallois, très jeune homme qui a révolutionné les mathématiques avant de mourir à 22 ans dans un duel. Il est décrit ici comme un véritable Rimbaud, un Rimbaud qui ne se serait pas compromis à vieillir et à moisir. Le sujet était engageant, mais ma lecture m'a beaucoup déçue.

L'auteur a bien compris l'intérêt de son sujet, c'est à dire, d'écrire sur quelqu'un qui a vécu trop peu pour que l'on ait assez d'informations sur lui. Mais la réponse qu'il apporte est décevante : soit il joue à Marguerite Duras en égrenant de récit de "je ne sais pas", "j'imagine que"... Soit il raconte sa propre vie. Le narrateur est vraiment beaucoup trop présent, très prétentieux, et oublie totalement son sujet. Evariste devient un personnage plat, froid, sans saveur, ni profondeur. Le narrateur, quant à lui, est hypertrophié, ce qui m'a conduit à me demander qui était donc l'auteur de ce livre qui ne traite pas de son sujet, mais qui se regarde plutôt le nombril...
L'auteur est un jeune homme de 25 ans. Il doit se voir dans son sujet et en fin de compte, l'éjecte tout à fait du roman. Il y a d'ailleurs tout un passage qui compare le mathématicien "le Nombre en personne" à l'écrivain "le Verbe en personne". Mes yeux se sont levées au ciel...

Pour pallier ce manque de substance, le roman s'étend en de longues phrases (mais longues... J'aime les points. Les points me sont sympathiques.) avec tout un tas de juxtapositions qui étouffe le lecteur (n'est pas Proust qui veut). J'imagine que la longueur des phrases veut imiter une certain ton inspiré et exalté... En vain. Ensuite, il hésite tantôt entre un un vocabulaire précieux et rare et un langage familier et contemporain (caser "sextape" dans un livre qui se passe au XIXe siècle, so edgy).

Enfin, dernier effet de style qui a fini de m'énerver, le narrateur appelle son lecteur "mademoiselle" , et j'ai eu l'impression qu'il me demandait mon 06 pendant tout le bouquin.
borychanski
3
Écrit par

Le 28 janvier 2015

6 j'aime

2 commentaires

Évariste
Invalid_Name
3
Évariste

A moins d'avoir du temps à perdre tenez vous en à Wikipédia

Comme le titre du roman l'indique, Evariste se veut une biographie romancée de la vie d'Evariste Galois, mathématicien de génie. Je partais plutôt enthousiaste pour cette lecture, me disant que ça...

Lire la critique

il y a 7 ans

2 j'aime

3

Évariste
Captain-Stiletto
4
Évariste

Critique de Évariste par Captain-Stiletto

Le premier problème s'est posé après une dizaine de page : Damned j'avais l'impression de lire une bio-fiction de Jean Echenoz, pas que ça me dérange, j'aime Echenoz ( pour tout dire j'en fais même...

Lire la critique

il y a 7 ans

1 j'aime

Évariste
zazy
10
Évariste

Un destin fulgurant

Tout commence et finit sur un claquement de doigts. « Le Vieux » est très fort pour ça, c’est son rôle après tout ! Evariste, Evariste Galois ? Mais si vous connaissez ! On le surnomme le Rimbaud...

Lire la critique

il y a 7 ans

1 j'aime

Magic in the Moonlight
borychanski
4

Manic Pixie Dream Girl - Sophie, casse-toi avec le playboy!

Je suis allée voir ce film sans attente particulière, je sais que Woody Allen est un réalisateur vieillissant qui ne nous offrira plus de Zelig ou de Harry dans tous ces états. Mais quand même. Woody...

Lire la critique

il y a 8 ans

16 j'aime

1

L'Autre qu'on adorait
borychanski
3

L'autre moi que j'adore

"Tu les connais, ces romans écrits par des khâgneux : ça se veut intelligent, ça se regarde le nombril, c'est chiant." Catherine Cusset fait involontairement preuve d'une grande lucidité quand elle...

Lire la critique

il y a 6 ans

12 j'aime

1

Évariste
borychanski
3
Évariste

Critique de Évariste par borychanski

Evariste est la biographie romancée de Evariste Gallois, très jeune homme qui a révolutionné les mathématiques avant de mourir à 22 ans dans un duel. Il est décrit ici comme un véritable Rimbaud, un...

Lire la critique

il y a 7 ans

6 j'aime

2