Avis sur

Extension du domaine de la lutte par Sendarin

Avatar Sendarin
Critique publiée par le

J'ai l'impression que Houellebecq est ce genre d'auteur capable de détruire une amitié vieille de 30ans.
Il divise, ce Michel, ça, on ne peut le nier.
On adhère, ou non, il n'y à pas vraiment de juste milieu.
Bref, vous l'aurez compris, on aime ou pas. Moi ce serait plutôt pas.

J'aime bien le cynisme résiduel de ce bouquin, mais j'avoue avoir eu besoin d'efforts considérables pour dépasser le premier tiers.
Je n'ai normalement pas besoin d'invitation de mon esprit afin d'ouvrir un livre ("AHAHAH! RÉVÈLE MOI TOUS TES SECRETS, ÊTRE DE CARTON/PAPIER/ENCRE!"...pardon), mais là mon corps faisait barrage devant l'action précédemment citée.

Non pas que je le déteste foncièrement comme des gens qui font le signe de croix et des sacrifices de pudding à la poire sous une lune pleine couleur sang tout en crachant à chaque fois qu'on commence à prononcer "Houel..." (ce qui rend un peu compliquée la vie quotidienne: "Ou est l..." *sploutch* (Oui, je sais, il faut que je m'entraîne en onomatopées diverses), simplement que je n'adhère pas.

Oui, je m'en excuse, sait-on jamais, qu'une personne de mes connaissances passe par là sur un malentendu, et qu'elle décide de me crucifier sur une affiche représentant Mimi.

Amen.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 291 fois
1 apprécie

Autres actions de Sendarin Extension du domaine de la lutte