Couverture Fahrenheit 451

Critiques de Fahrenheit 451

Livre de (1953)

Critique de Fahrenheit 451 par tipi1990

Ce roman de science-fiction m'a fait beaucoup penser à 1984 pour son côté, société ultra-contrôlé, et abandon du libre-arbitre et de la culture par destruction du savoir. Nous sommes donc dans le futur, nous suivons un pompier. Son rôle n'est pas d'arrêter les incendies mais d'incendier les livres. Parce que dans cette société les livres sont interdits. La possession d'un livre vous donne... Lire l'avis à propos de Fahrenheit 451

Avatar tipi1990
10
tipi1990 ·

Critique de Fahrenheit 451 par Rebecka Lawell

Je ne sais vraiment pas quoi penser de se livre. Je ne l'ai trouvé ni bon ni mauvais. Je ne peux pas non plus dire qu'il m'a laisser indifférente parce qu'il met bien en valeur ce qui ce passe dans une société quand les gens reste enfermé dans leur monde sans ce soucier de ce qui les entourent. Pour moi les livres dans cette histoire ne sont qu'une excuse parce que quand ont veux vraiment... Lire l'avis à propos de Fahrenheit 451

Avatar Rebecka Lawell
2
Rebecka Lawell ·

Fahrenheit 451 : température de fusion d'une lectrice un peu trop passionnée

Cette lecture mais cette lecture ! Je ne sais par où commencer cette chronique qui ne reflétera de toute façon pas l’ampleur de l’impact qu’a eu sur moi cette histoire. L’écriture d’abord est superbe, poétique et fracassante. L’évolution intérieure du personnage, qui transparait dans ses actions mêmes est trépidante. Le décor, au même titre que le système politique n’est que très peu développé.... Lire l'avis à propos de Fahrenheit 451

Avatar Fabledheartless
9
Fabledheartless ·

Quand être cultivé est interdit

Le roman de Bradbury tient là un sujet d'actualité : comment notre société peut évoluer face aux technologies de l'information, écrans et émissions de télé réalité et pensée unique ? La culture, dont la lecture fait évidemment partie, empêche de tourner en rond. Que faire face à des pompiers-pyromanes qui doivent brûler les maisons des détenteurs de savoir ? C'est ce que se demande le... Lire la critique de Fahrenheit 451

Avatar Creative94
7
Creative94 ·

Farenheit 451 VS Le Meilleur des Mondes

6/10, c'est peut-être rude. Mais j'ai enchaîné ce livre par Le Meilleur des Mondes (d'Aldous Huxley). Et si ce dernier, que j'ai noté 9/10, ose la confrontation entre les deux mondes (celui du lecteur vs celui issu de l'imagination de l'auteur) il m'a semblé que Bradbury partait d'une idée géniale mais ne la développait que très peu, ne la bousculait pas, ne la mettait en balance que du bout... Lire l'avis à propos de Fahrenheit 451

Avatar LVDP
6
LVDP ·

Un trajet pour dire Non

Fahrenheit 451(1), soit la température à laquelle un livre se consume. Écrit en 1953 dans un contexte d’après-guerre, Ray Bradbury publie un livre d’anticipation. L’intrigue se déroule dans une société futuriste, basée sur la consommation de masse et le plaisir immédiat, où les livres sont prohibés. Suite aux nouvelles normes de sécurité qui rendent les bâtisses non-inflammables, les... Lire l'avis à propos de Fahrenheit 451

Avatar Http-ntmlp
7
Http-ntmlp ·

Critique de Fahrenheit 451 par mm03

Résumé made in me : C’est l’histoire d’un homme, Guy Montag, qui vie dans une société de consommation poussé à l’extrême. Dans un monde où les guerres atomiques existent. Toute sorte de réflexion a été supprimée soi-disant garder le bonheur et surtout maintenir une population entière dans une dynamique commune. Pour ce faire les technologies sont présenté et immerge à tout moment la... Lire l'avis à propos de Fahrenheit 451

Avatar mm03
10
mm03 ·

Brûler les livres

Dans la société décrite dans cette contre-utopie, les livres sont bannis, et traqués par les pompiers, chargés d'arrêter tous les détenteurs de livres, et de brûler leur maison. La délation est monnaie-courante, et le narrateur (Montag), lui-même pompier, se retrouve face au doute quant à la vraie raison pour laquelle les livres sont interdits. Suite à une rencontre avec une jeune fille... Lire la critique de Fahrenheit 451

Avatar Jicepicco
8
Jicepicco ·

Un classique de la SF !

Quatrième de couverture: 451 degrés Fahrenheit représentent la température à laquelle un livre s'enflamme et se consume. Dans cette société future où la lecture, source de questionnement et de réflexion, est considérée comme un acte antisocial, un corps spécial de pompiers est chargé de brûler tous les livres dont la détention est interdite pour le... Lire l'avis à propos de Fahrenheit 451

Avatar Jubileus
8
Jubileus ·

Liverté, j'écris ton nom...

... Et j'ai fait une faute exprès, trop lol t'as vu. Plus sérieusement, le livre est très bien écrit, le style est vraiment intéressant, j'aime beaucoup cette profusion de métaphores. C'est également un livre à l'ambiance chaude (ça tombe bien, ça parle d'incendies). C'est un peu le pendant "lumineux" de 1984 (que je viens de lire) : les thématiques sont les mêmes, mais le... Lire l'avis à propos de Fahrenheit 451

Avatar J'ose Axe
8
J'ose Axe ·