Une édition française aussi amputée de contenu que Jaime de sa main

Avis sur Feu et sang - Les Origines du Trône de fer, tome 1

Avatar Vonsid
Critique publiée par le

La chose la plus importante que je tiens à faire ressortir de cette critique, c'est que malgré la très bonne note que j'ai attribué (et le coup de cœur), je ne conseille pas d'acheter cette édition française. Pour deux raisons : le livre original a été scindé en deux pour notre version et on se retrouve donc avec 50% de contenu en moins, mais, pire, il a été amputé des 75 illustrations qui, selon les dires de Martin lui-même, font une partie du sel de son oeuvre. Je ne suis pas assez connaisseur du milieu de l'édition pour savoir si les délais de traduction évoqués par Pygmalion justifient la scission ou si c'est un simple prétexte mercantile ; par contre, je ne vois aucune justification valable au fait d'avoir retiré les illustrations. Qui, apprend-on, seront disponibles dans une future édition intégrale regroupant les deux volumes en 2020. Donc, le message est clair, le lecteur est pris pour un pigeon, et je pense qu'il ne faut pas encourager ce genre de comportements. Donc, SC ne cautionnant pas les pratiques illégales, si vous souhaitez le lire, faites-le dans sa version originale si votre maîtrise de l'anglais le permet, ou empruntez-le en français.

Car oui, hormis cette digression, ce Fire and Blood mérite d'être lu, et je n'avais pas envie de sanctionner le livre en lui-même à cause des excès de son éditeur. Comme une bonne partie des fans de la saga ASOIAF, j'ai aussi eu ma période "Martin nous prend pour des abrutis, il nous dit qu'il se consacre à terminer Winds Of Winter alors qu'en fait il travaille sur 50 autres projets parallèles que je ne cautionnerais pas..." Au final, même si la perspective de lire la fin du Trône de Fer s'éloigne de plus en plus, le monsieur a encore envie d'écrire sur cet univers, alors pourquoi ne pas le lire, si ça reste intéressant.

Et intéressant, indéniablement, Fire and Blood l'est. Je ne fais pourtant pas partie des foules de groupies de Daenerys (en fait, je crois que c'est un des personnages principaux que j'apprécie le moins), mais Westeros tel que nous le rencontrons au début d'ASOIAF ayant été forgé en grande partie par les rois Targaryens successifs, il est instructif d'en apprendre plus sur eux et leur règne pour quiconque s'intéresse de près à cette oeuvre. Feu et Sang volume 1 s'ouvre sur la conquête de Westeros par Aegon I et se termine sur la fin du règne de Jaehaerys I, troisième successeur d'Aegon.

Il ne faut pas s'attendre ici à un roman avec beaucoup de dialogues ; imaginez plutôt ça comme un livre d'Histoire sur Westeros. Pas le genre de livre d'Histoire pénible qu'on a tous connu à l’école, plutôt le genre fun avec des dragons, des cranes qui explosent, des coucheries princières scandaleuses, des rois qui pour certains feraient passer Ramsay Bolton ou Joffrey Baratheon pour des enfants de chœur, bref si vous êtes ici en train de lire cette critique c'est que vous êtes familiers avec l'univers. Martin se réserve néanmoins le droit de citer certains de ses personnages, dans le style acerbe et cinglant qu'on lui connait et qu'on apprécie dans ASOIAF.

Et pour refaire le parallèle avec ASOIAF, comme je le disais en introduction, ce Fire and Blood va nous permettre d'apprendre des tas de choses sur la genèse de cet univers : la création et l'agrandissement de Port-Réal, les lois en vigueur et qui les a édictées, la progression des infrastructures de Westeros et qui en est responsable (notamment la fameuse route royale), le rôle des familles majeures sous la règne Targaryen, à quoi ressemblait la vie sur Westeros lorsque les dragons étaient beaucoup plus nombreux dans le ciel et au sommet de leur puissance, comment s'est déroulée la fusion des 7 couronnes et territoires distincts en un seul dirigé par le trône de fer, et j'en passe. Sans conteste, tout ça intéressera beaucoup les fans de l'univers et est écrit de façon très fluide et plaisante, même si je trouve que le rythme se casse un peu dans la dernière partie et le loooong règne de Jaehaerys I.

Pour résumer simplement cette critique : un livre que je conseille, une édition française que je ne conseille pas.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 967 fois
16 apprécient

Autres actions de Vonsid Feu et sang - Les Origines du Trône de fer, tome 1