Humour triste

Avis sur Fin de partie

Avatar Sivoj
Critique publiée par le

Si j'ai peur de vieillir, j'en tiens Beckett responsable, le salaud !
Cette pièce fait pour moi la jonction entre En attendant Godot et Molloy : on retrouve comme dans Godot l'esprit absurde des personnages qui questionnent, parlent pour ne rien dire, s'agitent et tournent en rond, reviennent à leur point de départ n'accomplissant rien ; mais comme dans Molloy le thème du vieillissement, la décrépitude physique et la sénilité, le regard sur soi et son passé, l'inertie qu'on croit avoir subit et l'inéluctabilité de la fin.
Cette fois ces thèmes sont placés dans le cadre familial : Hamm, cynique acariâtre, père adoptif de Clov et fils de Nagg et Nell, tient le centre de la pièce. On assiste a des moments vraiment comiques, mais l'impression d'ensemble vous déprime comme seul un bon auteur parvient à le faire.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 100 fois
Aucun vote pour le moment

Sivoj a ajouté ce livre à 1 liste Fin de partie

Autres actions de Sivoj Fin de partie