Avis sur

Fouché par grimm

Avatar grimm
Critique publiée par le

J’avais déjà lu “Amerigo” et je voulais lire une autre biographie de Stefan Zweig. Je connaissais vaguement Joseph Fouché, ministre de la police sous le 1er empire aussi ai-je choisi celle-là. La vie de Fouché commence peu avant la révolution française et se termine lors de la restauration. Il fut sans doute l’incarnation de l’opportuniste. Habile politicien, il saura mener sa barque dans les méandres du jeu politique pour éviter les compromissions et toujours se retrouver dans le camp du vainqueur. Il tiendra tête (et parviendra à la garder) à des hommes comme Robespierre et Napoléon Bonaparte. Il sera tour à tour professeur ecclésiastique, révolutionnaire farouchement républicain et anticlérical, plus fidèle soutien de l’empereur autocrate, puis son pire ennemi et enfin royaliste et très catholique. Zweig le dépeint aussi comme un éminence grise : Apparemment de teint blafard, il prenait soin d’éviter l’affrontement direct mais préférait comploter en secret pour mieux trahir ses appuis au moment opportun.

Un personnage donc passablement antipathique mais un livre intéressant qui a le mérite de rafraîchir sérieusement mes connaissances sur cette époque en insistant non seulement sur les faits mais aussi en dépeignant les aspects psychologiques du caractère de Fouché et de ses interlocuteurs principaux.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 328 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de grimm Fouché