Couverture Gagner la guerre

Critiques de Gagner la guerre

Livre de (2009)

De la grande fantasy !

« Je n'ai jamais aimé la mer. Croyez-moi, les paltoquets qui se gargarisent sur la beauté des flots, ils n'ont jamais posé le pied sur une galère. La mer, ça secoue comme une rosse mal débourrée, ça crache et ça gifle comme une catin acariâtre, ça se soulève et ça retombe comme un tombereau sur une ornière ; et c'est plus gras, c'est plus trouble et plus limoneux que le pot d'aisance de feu ma... Lire l'avis à propos de Gagner la guerre

56 6
Avatar Lorhkan
9
Lorhkan ·

Ce fut ainsi, par la petite porte, que je m'introduisis dans la famille du Podestat

Titre hommage à ma douce qui m'a "forcé" à lire ce livre (Parce que c'est sa phrase préférée du bouquin et pas pour ce que cela représente bande de petit pervers!) "Forcé" est peut être exagéré mais tout de même, je sentais bien qu'elle m'aurait jeté le gant si j'avais refusé. Roman d'aventure et accessoirement "fantasy", il est vrai que pour moi qui n'est pas trop client de ce genre... Lire la critique de Gagner la guerre

42 9
Avatar Frusciendrix
10
Frusciendrix ·

Salopard magnifique ou quand la Fantasy devient intelligente.

Ce livre est un chef d'oeuvre. Le précédent livre "Janua Vera" (un recueil de nouvelles dans lesquelles est né Don Benvenuto) était déjà fabuleux mais, là, c'est magistral. Je déteste les héros à la mâchoire carrée, au regard franc et à l'âme immaculée. Cela tombe bien parce que Benvenuto se fait péter la mandibule dès le début et question blancheur d'âme, notre héros fait plutôt dans la nuance... Lire l'avis à propos de Gagner la guerre

41 10
Avatar camilleeelen
9
camilleeelen ·

Revoir Ciudalia et mourir

Tu sais Benvenuto, à trop fricoter avec la camarde, on finit par s'y habituer. Et il n'est jamais bon d'être trop proche de quelqu'un dans notre partie.Tu sais bien qu'un surin se dissimule aussi bien dans une manche que la vérole via Maculata. Signer des mémoires quand on est au service de la guilde des Chuchoteurs et du podestat Ducatore, c'est signer un arrêt de mort. Es-tu las de cette... Lire la critique de Gagner la guerre

32 12
Avatar Alyson Jensen
9
Alyson Jensen ·

Les lettres de noblesse de la Fantasy épique

On rentre dans Gagner la guerre comme on part en trekking. Il faut s’alléger le plus possible du poids des préjugés éventuels sur le genre parfois galvaudé de la fantasy, se préparer à de belles aventures et se laisser mener au gré des paysages variés et hauts en couleurs afin de pouvoir savourer de belles découvertes. Ainsi harnachée, j’ai pu savourer les presque 1000 pages de ce... Lire l'avis à propos de Gagner la guerre

30 23
Avatar jaklin
8
jaklin ·

L'Enfoiré

Avez vous parfois mauvaise conscience ? Avez vous honte quand vous laissez quelqu'un se faire maltraiter dans la rue, quand vous mentez en répondant au type qui vous demande si vous auriez un euro, quand vous volez un grain de raisin au supermarché, quand vous cultivez le plant de bégonia où vous avez enterré les restes de votre belle-mère, quand vous regardez TF1, quand vous vous voyez... Lire l'avis à propos de Gagner la guerre

16 9
Avatar Kevan
9
Kevan ·

chef d'oeuvre

Magnifiquement écrit, complexe, puissant, palpitant, ce livre m'a bluffé. Jaworski laissait déjà présager d'un bon roman après la lecture de son recueil de nouvelles Janua Vera, mais franchement, je ne m'attendais pas à ça. Quasiment mille pages, sans que la qualité d'écriture ne faiblisse une seule fois. Bien sûr il y a quelques ralentissements et longueurs sur l'ensemble, mais elles passent... Lire la critique de Gagner la guerre

11
Avatar Alangray
10
Alangray ·

Critique de Gagner la guerre par Gwen21

Attention, mesdames et messieurs, nous avons affaire ici à du lourd, à du très lourd, et pas seulement à cause du poids de ce pavé de 980 pages, mais surtout en raison de toutes les qualités du récit qu'il contient. S'ensuivent les deux reproches de taille que je peux faire mais qui sont insuffisants à dégrader la note finale : les longueurs et la forme narrative. L'auteur réussit presque... Lire la critique de Gagner la guerre

10
Avatar Gwen21
9
Gwen21 ·

Le crépuscule des idoles

J'ai longtemps fait partie de cette catégorie de personne pour qui la littérature de Fantasy n'évoquait quasiment rien, si ce n'est, peut-être, de vagues réminiscences de geeks biberonnés par Eragon. Évidemment, au cinéma c'était différent : les immenses batailles orchestrées par Peter Jackson, l’atmosphère mystique d'un John Milius, le charme proche de l'artisanat des Hellboy de Del Toro. Là... Lire l'avis à propos de Gagner la guerre

9 2
Avatar Newt23
9
Newt23 ·

Critique de Gagner la guerre par Alex LordGenome

Jaworski est un génie ! Mi-raclure mi-héros Benvenuto Gesufal, le protagoniste principal de cette Aventure entre directement dans le panthéon des personnages les plus marquant de la fantasy... Gagner la guerre, est-ce une finalité ? Non ! Trois fois non ! C'est le débuts des emmerdes et des intrigues politiques. Jaworski fait mal, très mal ! Un grand moment de fantasy, mais aussi et surtout un... Lire la critique de Gagner la guerre

8
Avatar Alex LordGenome
10
Alex LordGenome ·