«Dans un univers de voleurs, le seul péché définitif est la stupidité.»

Avis sur Gonzo Highway

Avatar Riou
Critique publiée par le

Les pérégrinations épistolaires d'un dément.

plusieurs décennies d'échanges et de réflexions pour un cocktail détonnant de bile et de bon sens, de mauvaise foi et de mots doux (rares), teinté d'un cynisme décapant et d'une irrévérence outrancière déballés à foison.

Homme de plume, Thompson n'a jamais hésité à la dégainer pour la porter ou bon lui semblait (tout en gardant une prédilection certaine pour les endroits où ça démange).
En s'attaquant à sa logeuse, son éditeur, les patrons de presse incapables de reconnaître son génie et même le président des Etats-Unis, c'est contre un système tout entier qu'il mène croisade, prodigue ses analyses et vérités, la rage au ventre et la verve acérée.

Par ses lettres, Hunter S Thompson dépeint son monde et ses aspirations et brosse, involontairement, le portrait d'un personnage effarant dont l'ego démesuré est parfaitement servi par le talent.

Qu'on aime le personnage où qu'on l'abhorre, le recueil qu'est Gonzo Highway permet d'y voir plus clair sur cet homme monument.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 379 fois
4 apprécient

Autres actions de Riou Gonzo Highway