Couverture Guerre et Paix

Critiques de Guerre et Paix

Livre de (1865)

L'histoire avec des milliers de petits "h".

Oeuvre magistrale, monumentale. Après la critique de Moby Dick, le roman encyclopédie, on s'attaque cette fois au roman historique dans son sens le plus pur. D'un côté il y a le roman. On suit la vie d'une dizaine de personnages issus la noblesse entre 1805 et 1812. La vie des capitales entre diner public et romance cachée, au travers de trois familles, les Rostov, les Bolkonsky et les... Lire la critique de Guerre et Paix

47 4
Avatar J. Z. D.
10
J. Z. D. ·

Le monument de Pierre

J’ai récemment eu l’occasion de survoler un article quant à la mélancolie (si ce n’est même la tristesse) qu’éprouvent certaines personnes en terminant un livre. D’après mes souvenirs, ce ne fut qu’à une seule et unique occasion que j’ai pu partager ce sentiment, il y a de cela plusieurs années, en terminant Lire la critique de Guerre et Paix

18 28
Avatar MonsieurBain
9
MonsieurBain ·

Tolstoï : historien

Quand on lit la version complète, non tronquée de Guerre et Paix, c'est-à-dire la version recommandée, on met du temps. Oui lire la version d’un seul ouvrage d’environ 1000 page revient à ne pas lire l’œuvre entière, Guerre et Paix fait environ 2000 pages et la version complète s'étale sur deux ouvrages. Je suis un lecteur lent pour tous les livres et celui-ci a duré presque 6 mois, de Juin à... Lire la critique de Guerre et Paix

40
Avatar -Alive-
10
-Alive- ·

"Comment donc peuvent-il penser à autre chose qu'à la mort ?"

Bien souvent, accepter une œuvre parmi les « classiques » revient à faire oublier comment cette œuvre, justement, n’était absolument pas classique, mais que bien au contraire elle ne correspondait à aucun des canons de son temps. Comme tant d’autres, Guerre et Paix rentre dans cette catégorie des romans qui fait fi des conventions littéraires pour devenir quelque chose d’unique, un peu comme... Lire la critique de Guerre et Paix

26 8
Avatar SanFelice
10
SanFelice ·

L'Humanité, La Guerre et la Paix

On ne connait pas beaucoup Léo Tolstoï. Du moins le connait-on trop peu. On en a vaguement entendu parler, c'est un peu de la trempe d'Aurélien d'Aragon ou de Belle du Seigneur de Cohen. Ça semble très grand, ça a quelque chose d'insurmontable. Mais quand en vacances, même l'oisiveté n'est plus à plaire, on se laisse parfois tenter. Publiée entre 1865 et 1869 dans un périodique russe, séparée... Lire la critique de Guerre et Paix

17 2
Avatar MarieFbg
10
MarieFbg ·

Critique de Guerre et Paix par MeliMelo

Environs 2000pages cela parait long et pourtant une fois commencée, la lecture nous emporte dans la Russie du 19ème dont il est difficile de se détacher. Toutefois le début est un peu difficile, beaucoup de personnages et de situations à mettre en place, ce qui ne permet pas d'entrer facilement dans l'histoire, de plus les noms russes sont difficiles à retenir et surtout difficile de retenir... Lire la critique de Guerre et Paix

6
Avatar MeliMelo
8
MeliMelo ·

Chef d'oeuvre

Inclassable : roman, épopée, oeuvre historique, philosophique et politique, mêlant l'Histoire et les destinées individuelles... On y découvre la campagne napoléonienne du point de vue russe, avec ce que cela compte de fatalité (ce Koutouzov, quel magnifique anti-héros !) A travers les trajectoires croisées de ses personnages, Tolstoï livre ses réflexions sur le sens de l'engagement individuel... Lire la critique de Guerre et Paix

5
Avatar OlympeduLez
9
OlympeduLez ·

Critique de Guerre et Paix par Emphiris

C'est loooong par moments. Mais c'est un monument. Fresque épique, dégradés de passions, tableau des diverses relations humaines possibles, Tolstoï se la joue peintre explorateur. J'avoue avoir de temps en temps zappé certaines scènes de guerre. Je me reconnais plus en Natacha que dans l'autre andouille d'Emma. Incontournable, mais je peux comprendre que ce soit lourd. L'utilité de ce genre... Lire la critique de Guerre et Paix

4 4
Avatar Emphiris
7
Emphiris ·

La Bérézina noie les hommes, pas les lecteurs.

Où est la guerre où est la paix ? La guerre, Austerlitz, Eylau, Auerstadt où les français triomphent ? La guerre, Les eaux glacées de la Bérézina ; Moscou incendiée et deux fois les suffocations des français ? La paix vraiment cette alliance presque pour rire entre les deux Maîtres du Monde : Alexandre et Napoléon ? Paix déjà trahie par leurs ombres. Paix étouffante comme la fumée d’une... Lire la critique de Guerre et Paix

3 2
Avatar herminien B
9
herminien B ·

L'Histoire sans fin

1805, Napoléon attaque Austerlitz. Pendant ce temps, en Russie, on suit la vie quotidienne de plusieurs familles. Les Rostov, anciennement très riches, mais que la mauvaise gestion du patriarche précipite à la ruine. Leurs enfants, Vera, hautaine et acrimonieuse, Natacha, pleine de vie et rayonnante, et le petit Petia. L'aîné Nicolas, est amoureux de sa cousine, Sonia, qui a été élevée avec lui.... Lire l'avis à propos de Guerre et Paix

11 14
Avatar Diothyme
5
Diothyme ·