Plus qu'un guide.

Avis sur Guide du scénariste

Avatar Plokijun
Critique publiée par le

[Il m'est très difficile de noter ce genre de livres : d'où le fait que ma note est particulièrement anecdotique]

Personnellement, j'écris des histoires depuis un sacré bout de temps, mais j'ai eu jusqu'à présent les pire difficultés à les finir. Je n'arrivais pas souvent à les construire, me contentant d'écrire des débuts d'histoires. J'en ai ainsi imaginé une où des personnes malveillantes auraient envahi la page d'accueil de sites de partage de vidéos pour proposer des programmes ignobles. Une autre où des intellectuels bidons se cacheraient dans des émissions de télévision pour faire du spectacle. Bref des trucs farfelus, mais qui ne sont pas vraiment des histoires. Cela raconte juste un problème.

C'est pour cela que le livre de Vogler m'a été vraiment utile car elle m'a permis de construire une structure et enfin - après des années de galère à chercher à créer des histoires - je découvre comment avec cette technique je peux tellement me faciliter la tache. Je rajouterais aussi que cela m'a aidé en terme de mémorisation du scénario. C'est en effet plus simple de retenir les éléments clefs de votre scénario. Et pourtant, les idées de Vogler, qui s'est beaucoup inspiré du travail de Joseph Campbell (Le Héros aux mille et un visages), sont très simples et très faciles à comprendre.

D'après son interprétation, un scénario se décompose en douze étapes :
1) Le monde ordinaire
2) L’appel de l’aventure
3) Le refus de l’appel
4) La rencontre avec le mentor
5) Le passage du premier seuil
6) Épreuves, alliés et ennemis
7) L’approche du cœur de la caverne
8) L’épreuve suprême
9) La récompense
10) Le chemin du retour
11) La résurrection
12) Le retour avec l’élixir

Vogler cite pas mal de films assez connus mais il serait conseillé de penser à un film en particulier (un Pixar par exemple Lemelo spécial dédicace) pour essayer de bien comprendre la structure qui peut paraître rigide mais qui reste adaptable : on peut axer le scénario davantage sur la crise, le climax etc. Personnellement, j'ai tout de suite pensé à Star Wars IV que Vogler cite dont la structure me saute aux yeux. Je n'ai pas vu ce film depuis au moins 10 ans et pourtant je me rappelle très bien de beaucoup de scènes mémorables notamment celles qui composent les douze étapes. Luke Skywalker dans sa ferme avec son oncle et sa tante représente par exemple le monde ordinaire. L'appel de l'aventure est la possibilité pour Luke de partir avec Obi-Wan Kenobi, mais le héros va d'abord refuser (le refus de l'appel), puis finalement prendre la décision de suivre ce qui sera son mentor. Il découvre alors le monde extraordinaire de Star Wars, passe des épreuves, rencontre des ennemis (le type dans le bar, les forces de l'empire de Dark Vador...), mais aussi des alliés (Han Solo et Chewbacca). Je vous laisse deviner la suite, mais je trouve les étapes de Vogler ici assez transparentes avec ce film.

La conception de Vogler, malgré la simplicité des étapes, est susceptible de vous ouvrir un horizon que vous n'aurez pas soupçonné. Cela n'est pas simplement intéressant pour les scénaristes, mais c'est aussi utile pour mieux comprendre par exemple pourquoi on aime tant les histoires, pourquoi on a aimé tel film etc... Alors bien sûr, ce n'est que la première marche, vous avez juste la structure du travail, mais cela va vraiment vous faciliter à écrire votre scénario.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 298 fois
5 apprécient

Plokijun a ajouté ce livre à 1 liste Guide du scénariste

Autres actions de Plokijun Guide du scénariste